72èmes Emblèmes Fédéraux Messieurs à Cabestany

0
643
Emblémissimo !
Malgré une participation au départ des Secteurs ramenée à 350 triplettes contre 496 en 2019, la formule fixant pour les besoins de la cause Covid la jauge à 64 équipes, a quand même séduit pas mal de compétiteurs comme la plupart des spectateurs venus en nombre à La Germanor de Cabestany durant ces deux journées. Il faut dire que le souvenir de Claude Baills associé à la qualité des plateaux de jeux proposés draina bon nombre de connaisseurs sevrés pendant plus d’un an de belles parties.
La première des Canouhards
Première réussie dans le département sous leurs nouvelles couleurs de Canohès pour Simon Cortes ; Frédéric Bauer et Christophe Bacchin. Pas de droit à l’erreur pour cette formation aux ambitions nationales affirmées et qui depuis 2 ans maintenant tutoie le haut niveau. Suivis de près par un public connaisseur et exigeant Christophe Bacchin et ses partenaires savaient bien qu’en cas d’échec rien ne leur serait excusé… Un poids de plus à assumer dans une compétition déjà relevée par l’enjeu des qualifications au France et l’appétit aiguisé par un long jeûne de certains joueurs avides d’en découdre avec les meilleurs. Mission à haut risque donc avec déjà une poule difficile où les Canouhards furent contraints aux barrages après leur défaite contre Karim Zemani Antoine et François Reyes de Peyrestortes. Premier avertissement sans frais qui sera aussi le dernier pour les hommes de Simon Cortes même si la première journée ne fut pas pour eux qu’un long fleuve tranquille. Mais la qualité des grandes équipes est de savoir se mettre au diapason de leurs adversaires et de monter en puissance au fil des parties. Les premiers à en faire les frais furent les Port-Vendrais de Cédric Cazorla associé à François Candeil et Kevin Pierre récent qualifié pour les France Promotion. Vite distancés au score 0/10 les joueurs de la Côte mis à par Cédric Cazorla par intermittence ne purent élever leu niveau de jeu pour rivaliser.
En demie, c’était au tour de Yoann Robineau, Eric Mascaro et Sébastien Caillis (St Martin) de passer sous les fourches caudines des Canouhards. Auteurs d’un bon départ 3/0 puis 5/5, les St Martinois malgré de belles réactions restèrent scotchés à ce score.
En finale, on attendait tout des Saint Martinois de Martial Guillem, associé au tir à Claude Castell qualifié pour les France Vétérans et à Christian Boix dans le rôle du parfait milieu. Comme leurs partenaires de club, ils firent front jusqu’au milieu de partie 4/7. Décrochés 4/12, après un terrible passage à vide, ils trouvèrent malgré tout l’énergie nécessaire pour revenir à 8/12 avant de céder à la mène suivante.
Rien ne pouvait éclipser la joie de Gérard Ripolles le président de Canohès qui soulevait là le premier drapeau dans l’histoire de son club, le troisième pour Christophe Bacchin et sans doute pas le dernier pour Fred Bauer et Simon Cortes.
Le coup double « del Diablo »
Restait à connaître le dernier qualifié au France dans une partie de départage qui allait opposer les deux demi finalistes malheureux. Dans une partie que l’on savait tendue, les hommes de Yoann Robineau prenaient le meilleur départ 5 /1 et faisaient la course en tête face aux équipiers d’Antoine Reyes pour mener 9/3. Encore sous le choc de leur demie perdue face à Martial Guillem, alors qu’ils avaient mené toute la partie avant d’encaisser à 9/6 une injection létale de 5 points. Les sociétaires de Peyrestortes ne pouvaient que se repasser les deux mènes suivantes où par deux fois ce diable de Claude Candell leur sortit le but pour ne pas perdre. Tout cela pesa lourd dans la balance du psychisme, même si après une mène de 4 points ils purent revenir à 7/9. C’était au tour des St Martinois de se remémorer le quart de finale face à Olivier Pastou, Alain Mestre et Patrick Branlant (Moulin à Vent). Menés 1/10 ils profitaient d’un incompréhensible trou noir de leurs adversaires pour revenir à hauteur et les coiffer à 10. Cette mène de 4 points qu’ils venaient de subir n’était elle pas le signe avant coureur d’un coup de pompe fatal ? Il n’en fut rien et les St Martinois reprenaient le score pour finalement l’emporter à 7.
Un beau coup double réalisé par le Team El Diablo de Philippe Barragan qui après une équipe déjà qualifiée en Vétérans double la mise dans les Toutes Catégories.
Fiche technique
Participation : 61/64
Arbitrage : Roger Daluz ; François Martinez ; Alain Ayral
Graphique : Christian Corpetto ; Raphael Rosas
Résultats
Huitièmes
Yoann Robineau (St Martin) bat Mathieu Lopez Gregory Martinez Nino Baptiste (Agly Fenouillèdes) à 11 ; Cédric Cazorla (Port-Vendres) bat Dominique Romero Christophe Chanchou, Jean Claude Joubertout (Port-Vendres) à 3 ; Martial Guillem (St Martin) bat Johnny Routya, Romain Martinez Kilian Vaurs (Canohes) à 11 ; Antoine Reyes (Peyrestortes) bat Jean Claude Ourliac Patrick Berdague Patrick Bergon (P Montagne) à 1 ; Simon Cortes (Canohés) bat William Routya Jhonny Zigler, Pierre Denuc (Pia) à 11 ; Sébastien Fourastié (St Jean Pla de Corts) bat Tom Sea Phanh Kyo Sea Phanh Bill Sayarath (St Jean Pla de Corts) à 0 ; Olivier Pastou (Moulin à Vent) bat Anthony Bayle, Vincent Padern Aymeric Coq (Pia) à 5 ; Ruben Debar (Pia) bat Serge Vervaeren Robert Silvy Jean Gomez ( Bages) à 12
Quarts
Yoann Robineau (St Martin) bat Olivier Pastou, Alain Mestre Patrick Branlant (Moulin à Vent) à 10 ; Martial Guillem (St Martin) bat Ruben Debar Paul Bauer Claude Ziegler (Pia) à 5
Simon Cortes (Canohés) bat Cédric Cazorla , Kevin Pierre François Candeil (Port-Vendres) à 3 ; Antoine Reyes (Peyrestortes) bat Sébastien Fourastié Gérard Agossa Stéphane Dario (St Jean Pla de Corts) à 8
Demies
Martial Guillem (St Martin) bat Antoine Reyes; François Reyes, Karim Zemani (Peyrestortes) à 9 ; Simon Cortes (Canohés) bat Yoann Robineau Eric Mascaro Sébastien Caillis (St Martin) à 5
Finale
Simon Cortes Christophe Bacchin Fred Bauer (Canohés) battent Martial Guillem, Claude Castell, Christian Boix (St Martin) à 8
Evolution du score : 0/2 ; 1 /2 ; 2/2 ; 2/3 ; 5/3 ; 5/4 ; 7/4 ; 11/4 ; 12 /4 ; 12/8 ; 13/8
Petite finale
Yoann Robineau Eric Mascaro Sébastien Caillis (St Martin) battent Antoine Reyes; François Reyes, Karim Zemani (Peyrestortes) à 7
Evolution du score : 1/0 ; 2/0 ; 2/1 ; 5/1 ; 5/3 ; 6/3 ; 9/3 ; 9/7 ; 10/7 ; 12/7 ; 13/7.
Qualifiés pour les France des 24 et 25 Juillet à Lanester (56) Simon Cortes Christophe Bacchin Fred Bauer (Canohés) ; Martial Guillem, Claude Castell, Christian Boix (St Martin) et Yoann Robineau , Eric Mascaro, Sébastien Caillis (St Martin)

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom