Cinquantenaire du Pont de Céret

0
317
(Photo : Jean-Louis GORCE) ©PHOTOPQR/LA MONTAGNE ; PETANQUE MONDIAL DES VOLCANS TRIPLETTES AUX BUGHES philippe QUINTAIS (MaxPPP TagID: maxsportsworldtwo410279.jpg) [Photo via MaxPPP]

Sur le toit du monde !

Quand on vous disait que ce foutu diable du Pont de Céret serait encore de la partie ! Alors même que la Direction Technique Nationale de la FFPJP venait tout juste de rendre publique la composition de l’équipe de France pour les prochains championnats du monde au Canada. Alors même que le grand retour de Philippe Quintais était annoncé aux côtés d’Henri Lacroix, Dylan Rocher et de l’incontournable Philippe Suchaud …Il lui aura fallu attendre ce moment très précis pour sortir de sa boîte et faire trébucher les deux Philippe ici même à Céret, sur la calade du Pont venant d’être refaite.

But de rapport

Et dans sa malice parmi tous les talentueux protagonistes il aura choisi pour parvenir à ses fins deux joueurs du département Jacky Roger et Jean Marc Vigué que l’on n’attendait pas forcément à pareille fête. Les mêmes qui la veille s’étaient déjà appliqués de fort belle manière d’ailleurs à contrecarrer les ambitions de Michel Loy et Alban Gambert, autres prétendants sérieux au grand prix du Ragondin Bleu. Alors toute diablerie mise à part cette victoire qui les fait grimper sur le toit du monde ne doit rien à personne. A l’image de cette mène, tournant de partie où les Catalans sous la douche, venaient d’encaisser 5 palets de rang avec encore une boule en main à Quintais pour ajuster le sixième. Coup du sort pour les uns ou de génie pour les autres ;  toujours est il que sur sa dernière boule Jean Marc Vigué d’une précision diabolique au tir, se lança au but et le frappa ne laissant qu’un seul petit point à ses adversaires sur les 6 pressentis. Rien ni personne n’arrêterait plus les sociétaires de St Martin qui contre toute attente s’imposaient face à la « dream team » 13/12.

Clin d’oeil

Dans ce final hors du commun face à des joueurs hors normes, parfaits « gentlemen » des boules, missionnés qui plus est pour reconquérir en septembre la couronne mondiale perdue en 2016 à Madagascar ; encore fallait- il trouver d’autres mecs biens sous tous rapports, capables à la fois de relever le défi et de soutenir la comparaison de standing.  Jacky Roger et Jean Marc Vigué  furent bien ceux là ! Car outre leur indéniable talent au niveau qui reste le leur, eux aussi sont unanimement connus, appréciés et respectés pour la qualité de leur jeu et leur fair-play à toute épreuve. Ce qui d’ailleurs fait regretter à plus d’un observateur du sport pétanque départemental  leur participation bien trop rare à leur goût lors des grandes manifestations. Il n’en demeure pas moins qu’à chacune de leur sortie et même à cours de compétition, on les retrouve souvent au bout, notamment au Jeu Provençal. Dernier clin d’œil complice du diable comme pour rappeler à Jean Marc Vigué ses lettres de noblesse acquises tout jeune avec Jean Marie Egido, il  retrouva  parmi les invités nationaux du Pont, un certain Michel Lienard autre grand bonhomme du Jeu Provençal. Celui là même qui un dimanche 30 août 1998 à Vergèze dans le Gard vint leur souffler le titre de champion de France doublettes qui leur tendait les bras.

 

Résultats

Quarts

Philippe Quintais bat Christophe Bacchin Mickael Pages (ABC Latour BE) à 6

Elvis Thomas bat Cédric Cazorla Mathieu Venzal (Port-Vendres) à 4

Romain Martinez bat Damien Egea Joël Peytavi ( Bompas St André) à 8

Jean Marc Vigué bat Michel Loy Alban Gambert  à 3

Demi-finales 

Jean Marc Vigue (St Martin) bat Johnny Roya Romain Martinez (Villleneuve DLR / Latour BE)  à 6 ;  Philippe Quintais bat Brice Ferreiro et Elvis Thomas (Llupia / Toulouges) à 9

Finale 

Jean Marc Vigué Jacky Roger (Perpignan St Martin) battent Philippe Quintais Philippe Suchaud à 12

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom