Daniel le grand dur, au grand cœur, s’en est allé…

0
87

Aussi loin que mes souvenirs remontent, je n’ai jamais vu Daniel boules en mains, pris dans une partie, même amicale comme il est coutume de dire et s’adonner comme tout un chacun le fait avec plus ou moins d’assiduité  à la pratique de son sport favori.

Il faisait partie de cette catégorie plutôt rare de dirigeant pur et dur entièrement voué à la cause d’un sport sans jamais l’avoir pratiqué. Peut être par simple tournure d’esprit ou par vocation, peut être par pure générosité aussi mais sans aucun doute pour le seul plaisir désintéressé de pouvoir rendre service aux autres.

Figure marquante du Comité Départemental dont il était le vice président, le bonhomme au premier contact ne laissait personne indifférent. Sa carrure à la mesure de sa forte personnalité, son engagement total, ses déclamations à la hussarde en faisaient un dirigeant passionné, respecté et pour tout dire quelques fois craint.

L’informatisation du Comité c’est lui !

Contre vents et marées dans un milieu alors profondément réticent pour ne pas dire hostile, il s’engagea le premier sur la voie désormais incontournable de l’informatisation. Un changement plus que radical opéré aux forceps et à grands coups de gueule pour persuader les plus récalcitrants à la souris de s’ouvrir à « Geslico » et d’adopter « Gestion Concours ».

Le site Internet de la Pétanque Catalane, c’est lui !

Dans le droit fil, il fut aussi le premier à tisser sur la toile à partir de ses seules connaissances d’autodidacte le premier site Internet du Comité. Avant-gardiste dans ce domaine, il sut anticiper avec le changement la nécessité d’une communication de grande envergure, de portée générale et immédiate.

Les reportages photo en ligne, c’est lui !

Correspondant de presse et photographe à ses heures, il comprit bien vite la pertinence et la nécessité des illustrations photographiques adossées à un commentaire ou à un compte rendu diffusés en ligne. Là encore c’est lui qui estima en son temps, la nécessité de doter le comité d’un appareil photo performant et qui le premier diffusa ses reportages grand large.

La liste des activités et des domaines où l’on peut retrouver sa « grosse patte » pourrait être  encore bien plus longue. Longue comme celles des graphiques et des tables de contrôle qu’il aura assumées dans le dévouement le plus total jusqu’à ces derniers jours.

Sans jamais se lasser ni rechigner ni compter ses heures au service du comité ou des clubs dans les contextes les plus difficiles et les plus ingrats comme ceux des Emblèmes ou des Nationaux.

Pour qui le connaissait bien, personne n’oubliera, au-delà de sa dégaine d’ours mal léché, de son intarissable faconde, de ses réactions à brûle-pourpoint et sous ses apparences trompeuses de grand dur,  l’homme au grand cœur qu’il était.

Le président et les membres du CD FFPJP Pays Catalan, les adhérents et sympathisants de la Pétanque Catalane avec l’assurance de toute leur sympathie, présentent à son épouse, à ses enfants et petits enfants, à ses proches,  à son club de cœur le Moyen Vernet Pétanque et à ses nombreux amis leurs condoléances les plus attristées.

 

 

 

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom