Finale départementale Vétérans à Millas

0
41

Les vétérans de Palalda au Palladium !

Les vénérables vétérans de Palalda Henri Roca, Bernard Sanes et Georges De Brito ont fait sensation et créé l’évènement là où personne ne les attendait. De haute lutte, ils ont su s’imposer dans ces départementaux des plus de soixante ans disputés mercredi et jeudi à Millas sous des trombes d’eau. Un temps à ne surtout pas mettre un pétanqueur dehors ; a fortiori les plus anciens qui durant deux jours de compétition n’eurent pourtant pas d’autres alternatives que de mouiller le maillot.

Coup de tonnerre
Pourtant avant le coup d’envoi, tous les indicateurs étaient bel et bien au beau fixe. Une participation record, des infrastructures à la hauteur de l’évènement et des organisateurs impliqués. Mais au coup de sifflet de l’arbitre les choses se gâtèrent rapidement. Le premier coup de tonnerre ne tarda d’ailleurs pas à se faire entendre  avec la sortie retentissante dès les poules des tenants du titre Yvon Costa, Michel et Gérard Pla (Canet Pilou). Avec eux pas mal d’équipes de renom cédèrent dés les premiers tours au fur et à mesure que la pluie s’intensifiait. Ce fut le cas pour Christian Costa (Por-Vendres) ; Michel Baldo (St Martin) ; Dominique Roméro ( St André) ; Max Clanet (Thuir) ; Georges Sabirau (P le Square), Thierry Binet (Ste Marie) ; Daniel Léonard (St André) ; Marc Siré (P Montagne) ; Gérard Dunyach (Reynes) etc… Et dans ce contexte plus propice au repli qu’à l’offensive ,4 formations de St Martin allaient pourtant franchir le cap des seizièmes avec 3 de la BJ St Cyprien ; 2 de Llupia et 2 de Reynes.

Le choc ST Martin vs Toulouges
Les équipes de St Martin furent ainsi les plus nombreuses à rejoindre le boulodrome couvert de Prades où pour raisons météorologiques se disputèrent les dernières parties de ces championnats. Claude Castell, Pascal Bonnard et Thierry Boy allaient même poursuivre l’aventure jusqu’au bout écartant à 5 Christian Corpetto José Gomes et Jacky Alquier (EBCS) en huitièmes puis en quarts et dans la douleur, les sociétaires de la BJ St Cyprien Luc Bardin , Aurelio Serra , Serge Egistei à 11. Le sort en demie leur proposait les Toulougiens Michel Giner, Bernard Fau et Gerard Giacone le galactique en quête de sa sixième étoile. Déjà tombeurs en huitièmes d’autres favoris les Rivesaltais Joseph Coma, Michel Claudi et Jean Luque puis en quart non sans mal des Bagéens de Robert Silvy dont on salue le retour à la compétition avec un genou refait à neuf. Les Toulougiens abordaient donc cette demie en grandissimes favoris mais ce sont les St Martinois qui prenaient le meilleur départ pour mener rapidement 6/0. Bernard Fau et Michel Giner permutaient alors pour revenir une première fois au score 5/6 puis 10/10. Les deux équipes alternaient les mènes de gagne sans pouvoir conclure pour s’offrir une dernière passe à 12 partout. Plus incisifs les St Martinois l’emportaient sur le fil après 3 tirs au but manqués de rien par les Toulougiens.
C’est où Palalda ?
« C’est où Palalda … c’est qui ces mecs là ?  »  Bref extrait du florilège des interrogations qui fusaient parmi les spectateurs sur ces fameux Palaldéens venus et même revenus de « nulle part ». Pour les initiés ces mêmes Palaldéens avaient quand même déjà fait intrusion en demi finale l’année dernière en toute discrétion cependant et presque sur la pointe des pieds ; mais qui s’en souvenait au moment même d’aborder ces phases finales ? Pour donner un peu plus de poids aux arguments des plus sceptiques, Henri Roca, Bernard Sanes et Georges De Brito étaient effectivement revenus de « nulle part » dans leurs précédentes parties. Menés 2/11 en huitièmes face aux Port-Vendrais de Christian Belzunces, Roger Abran et Gilles Garcia, les Palaldéens revenaient à 12/12 pour l’emporter sur le fil. En quarts face à Pierre Lagenette, Guy et Gérard Figuères de St Cyprien BJ ils étaient complètement largués à 0/9 avant de trouver la ressource nécessaire pour coiffer les Maritimes de Gilles Delecaut sur le poteau 13/10. Ils surent cependant en demie face aux vieux guerriers de Llupia André Fabre, Robert Maso et René Tignères les tenir à distance en faisant cette fois, la course en tête 9/4 puis 10/8 et 13/8.

Une finale ça se gagne !
Forts de leur humilité, blindés dans leur mental  par un parcours ô combien éprouvant pour les nerfs, les Vallespiriens abordèrent cette finale sans à priori face à des St Martinois ayant repris aux Toulougiens,  le statut de favoris. Pour s’en persuader un peu plus, à 5/4 ils faisaient un break presque rédhibitoire en engrangeant  4 points de mieux 9/4. Mais là où d’autres se seraient résignés et auraient lâché prise Georges De Brito, Bernard Sanes et Henri Roca se refaisaient la cerise, celle du Vallespir bien sûr ! Une fois encore ils revenaient aux forceps 9/9 pour se retrouver ensuite au coude à coude dans la dernière ligne droite11/11. Au bout du suspens et dans un dernier effort là où la cohésion du groupe fait souvent la différence ils l’emportaient à 11. Perdu dans sa déception Philippe Barragan le directeur technique de la Team des Diablos de St Martin résumait ainsi la situation « nous sommes toujours dans les bons coups mais nous ne gagnons pas …une finale ça se gagne ! ».

 

Fiche technique
Participation : 152 /158 triplettes
Arbitrage : Hervé Othily ; Jaques Lasseur ; Alain Ayral
Graphique : Claudine Chopin, Hélène Vidal.

  Résultats
Huitièmes
Henri Roca (Palalda) bat  Roger Abran Christian Belzunces Gilles Garcia (Port-Vendres) à 12 ; Luc Bardin (St Cyprien BJ) bat René Nogues Daniel Rouah Patrice Bret (St Estève PS) à 0 ; André Fabre (Llupia) bat Jean Marc Sarda Jacques Verdier Gerard Ripolles (Canohès) à 12 ; Pierre Lagenette (St Cyprien BJ) bat Francis Cobo, Gabriel Toix Christian Castaner (Llupia) à 6 ; Claude Castell  (St Martin) bat Christian Corpetto José Gomez Jacky Alquier (Entente Baixas/St Estève) à 5 ; Michel Giner (Toulouges) bat Joseph Coma  Michel Claudi Jean Luque (Rivesaltes) à 3 ; Robert Silvy (Bages) bat Jean Pierre Callis José Fernandez Philippe Bages (St Martin) à 11 ; Philippe Bataille (St Martin) bat Armand Renart Georges et Xavier Sanz (Millas) à 10
Quarts
Henri Roca (Palalda) bat  Pierre Lagenette Guy et Gérard Figuères (St Cyprien BJ) à 10 ; Claude Castell  (St Martin) bat Luc Bardin Aurelio Serra Serge Egistei (St Cyprien BJ) à 11 ; Michel Giner (Toulouges) bat Yves Aulery José Diogo Robert Silvy (Bages) à 10 ; André Fabre (Llupia) bat Philippe Bataille Didier Legaillard Henri Mascardo (St Martin) à 6.
Demies
Henri Roca Bernard Sanes Georges De Brito (Palalda) bat  André Fabre, Robert Maso René Tignères (Llupia) à 8 ; Claude Castell Pascal Bonnard Thierry Boy (St Martin) bat Michel Giner Bernard Fau , Gérard Giacone (Toulouges) à 12
Finale
Henri Roca Bernard Sanes Georges De Brito (Palalda) battent  Claude Castell Pascal Bonnard Thierry Boy (St Martin)  à 11
Evolution du sore : 0/1 ; 4/1 ; 4/5 ; nulle ; 4/9 ; 7/9 ; nulle ; 9/9 ; 9 / 11 ; 10/11 ; 11/11 ; 13/12
Qualifiés pour les France des 6 et 7 juillet à Ax les Thermes (09) Henri Roca Bernard Sanes Georges De Brito (Palalda)
Qualifiés pour les Régionaux d’Occitanie du 27 mai à Rivesaltes : Claude Castell Pascal Bonnard Thierry Boy (St Martin) ; Michel Giner Bernard Fau , Gérard Giacone (Toulouges) André Fabre, Robert Maso René Tignères (Llupia) .