France Individuel Féminin et Doublette Messieurs

0
628
France Individuel Féminin et Double Messieurs

Lanester suite et fin

La Cérétane Pascale Rousseau s’incline de peu en seizième.

A Lanester dans le Morbihan nos représentants ont clôturé en repli assez loin des attentes cette dernière session des France 2016. Et si Pascale Rousseau sut capter à bon escient les courants marins du Golfe pour accéder aux 16èmes l’expérimenté double Toulougien Alain Mestre et Alain Ayral resta quant à lui à quai faute d’avoir pu prendre le vent du large.

Le Languedoc s’impose

Sortie après barrage de sa poule Pascale Rousseau forçait le passage des 32èmes 13/11 face à Tarea Tario du Maine et Loire (49) et s’offrait du même coup pour sa première participation un 16ème de finale face à la Martiniquaise Théophanie Descas. Au terme d’une partie loin de l’exotisme pressenti la joueuse des Iles stoppa la Cérétane à 11 pour tracer ensuite sa route jusqu’en demie. Mais ce sont surtout les filles du Languedoc qui impressionnèrent le plus alignant encore en quarts de finale l’Audoise Elodie Estève vice championne de France en double, les Héraultaises Marie Christine Virebayre 7 fois titrée au national championne du Monde 1992 et Sandrine Herlem une fois titrée en double avec une sélection en équipe de France. Sans sourciller et malgré le soutien puissant de tous les supporters Bretons l’Agathoise Sandrine Herlem parvint à arracher le titre 13/7 aux dépens de Daisy Frigara la joueuse des Côtes d’Armor (22) tombeuse en quart de MC Virebayre. Avec la victoire des Gardoises en Triplette, la deuxième place des Audoises en Double et ce dernier titre Héraultais obtenu en Individuel la Ligue Languedoc Roussillon signe là une performance de tout premier plan chez les féminines.

Sans surprise chez les messieurs

On attendait bien plus d’Alain Mestre et Alain Ayral rompus à l’exercice si particulier des France pour satisfaire au moins à l’épreuve des poules. Battus à 11 dans la première partie face à Trey (65), ils baissèrent pavillon à 6 face à Lakhal des Alpes Maritimes (06) certainement la meilleure équipe de la poule ayant eu la mauvaise idée de perdre elle aussi son premier tour. Sans pour autant chercher d’excuses à la contre-performance des Toulougiens le dernier carré de leur compétition s’avéra comme prévu d’un accès particulièrement restreint où les Normands Sébastien Ciavatta et Alban Gambert (27) furent les seuls outsiders invités. Mais une fois encore, après leur finale fratricide en Individuel et leur victoire aux Masters avec l’équipe de France Henri Lacroix et Dylan Rocher écrasèrent la concurrence. Même les Rhodaniens Christophe Sarrio et Fabrice Uytterhoeven (69) pourtant particulièrement en vue sur ces 2 journées ne purent en finale franchir la barre des 5 points.

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom