Jeu Provençal : France Triplette à Castelnaudary

0
769

Franchir le pas…
Les 3 équipes catalanes Pédragosa (Port Vendres) Ayral et Chacon (Toulouges) se rendent dans l’Aude avec des intentions.

Fallait il le préciser ces 72èmes championnats de France au Jeu Provençal qui se dérouleront ce week-end à Castelnaudary n’auront rien d’une escapade touristique sur les rives du canal du Midi ni d’une étape gastronomique pour les plus gourmets des participants. Et la seule lecture des équipes engagées aura tôt fait de persuader amateurs et puristes que contrairement à l’expression souvent entendue il ne saurait être question ici de « championnat cassoulet ». Les trois équipes catalanes en lice sont donc prévenues, la barre de la performance se trouvant dès le départ très haut placée.

Poules musclées
Daniel Monio, Patrick et Thierry Pédragosa quarts de finalistes l’année dernière tenteront de faire un petit peu mieux pour accéder cette fois au dernier carré et plus si affinités. Dans la poule 7, il leur faudra d’abord ne rien lâcher face à Thomas Mechain de l’Ain (01). La partie suivante étant en effet autrement plus compliquée face aux Hauts Alpins du talentueux Fabien Devezeaud (05) qui cumule cette saison 5 qualifications aux France ou les coriaces Jurassiens de Mickael Faivre (39) coutumiers eux aussi de ces joutes rugueuses . En poule 18, les Toulougiens Alain Mestre, Alain Ayral, Bernard Fau ne sont pas mieux lotis. Il leur faudra assurer la première partie face à la Seine et Marne de Mickael Barbel (77) pour aborder ensuite les Varois de Fabrice Giusti (83) qui figurent parmi les favoris ou les pétanqueurs de renom de Damien Courroy champions de Bourgogne et qui depuis longtemps ont aussi fait leur preuve à « la longue ». Le meilleur restant à venir pour Elvis Thomas Philippe Navarro et Ludovic Chacon qui en poule 22 rencontreront au premier tour l’un des joueurs de légende de la planète boule qui en son temps fit vibrer le National de Rivesaltes et toutes les Allées Joffre… le Marseillais Jean Joseph Santiago dit Baldo associé pour le coup aux Varois Bruno Gole et Jeremy Bertrand. Dans leur deuxième partie, ils joueront soit la Vendée de Landry Viaud ou la Drome d’un autre joueur de notoriété ancien champion de France (voir notre encadré) Michel Lienard (Rhône Alpes).

Du lourd
Même si les champions sortants assez bizarrement ne sont pas reconduits pour défendre leur titre il y aura avec les favoris déjà cités du lourd, du très lourd. A commencer par Philippe Stievenard qui associé aux Marseillais Olivier Domenge et Julien Serrano domine cette année le super challenge. Son ancien partenaire Laurent Matraglia a quitté lui aussi le Gard pour rejoindre les Alpes de Haute Provence et se relancer avec les frères Anthony et Manuel Kerfah. Toujours chez les Alpins, il faudra aussi surveiller Jean Paul Capelle (04) Frédéric Torres ou Cedric Abello (06) ; les Marseillais de Sébastien Lassablière (13) ; les Varois de Christian Bee (83) ou les Gardois Marvin Romero , Fabien Ripert et Simon Chamberon (30). Une mention toute particulière pour la seule femme engagée dans cette compétition Claire Gaudillière championne de la Région Paca déjà une référence en soi, avec son compagnon Thierry Terreno et Jean Claude Malvicino que l’on ne présente plus. Et puis, il faudra bien sur compter sur les 5 équipes audoises et notamment celle de Gilles Lacondemine, le guerrier de la Haute Vallée, ou de Serge Désarnaud habitué lui aussi à ces championnats et qui à domicile avec l’appoint de leurs supporters auront une belle carte à jouer.

 

    

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom