Pétanque National de Rivesaltes Triplettes Open du 2 et 3 août 2023

0
1090

Reyes puissance 3
Il faut remonter vingt ans en arrière pour trouver trace de la dernière victoire d’une équipe catalane entièrement homogène qui plus est,  dans la Triplette Open de Rivesaltes. C’était en 2003 où Antoine Fernandez et son compère Kamel Belkhiri associés à Cyril Dubois tous trois du Moulin à Vent avaient signé une bien belle prestation sans se méfier alors qu’il faudrait attendre vingt ans de plus  pour retrouver des catalans à pareille fête.
Michel dit Mario, Jean et François Reyes du club d’Argelès sur Mer l’ont fait devant 269 triplettes et non des moindres disposant en finale d’une autre équipe catalane avec Anthony Monnet et Sébastien Caillis de Bompas associés à Jean François Pélissier de Palalda.
Les Reyes règlent les locaux
Sur leur parcours Jean, Mario et François Reyes ne rencontrèrent jusqu’en demie que des formations locales dont ils se défirent sans trop de difficulté.  Après la formation Espagnole de Juan Bravo ils sortirent Michel Pla (Canet Pilou) en 16èmes, Tristan Derrion (St Jean PDC) en 8èmes , et Sébastien Koré (St Laurent DLS ) en quart. Il fallut attendre les demies pour les voir opposés à la formation Drômoise de David Schroll. A parité au score 8/8 à la mi partie, puis devant 10/8, les Argelésiens  allaient vendanger successivement 3 mènes de gagne pour se retrouver menés 10/12. Revenus 12/12 François Reyes réussissait sur sa dernière boule une impossible reprise en devant de boule à 15cm du but, gelant pour le coup la dernière boule de tir de leurs adversaires.
Deux équipes locales en finale
De leur côté les Bompassencs Sébastien Caillis et Anthony Monnet signaient avec Jean François Pelissier une nouvelle prestation haut de gamme à l’image de leur saison en accédant à la finale. A l’inverse des Reyes, leur parcours ne les confronta qu’à des formations hors département avec en point d’orgue leur demie face au grand favori Tyson Molinas, largement battu à 3. On les pensait donc en mesure de l’emporter aisément en finale face aux Argelésiens du président Joachim Amiel, apparus comme beaucoup plus empruntés dans la gestion de leur demi finale. Il n’en fut rien et la copie rendue en finale n’eut rien à voir avec leur dernière prestation. Au contraire ce sont les Reyes qui de bout en bout  firent la course en tête et même si Sébastien Caillis sortit à 10/12 un but pour retarder l’ échéance et se donner encore un peu d’espoir ils s’inclinèrent à la mène suivante.

 

Fiche Technique

Participation : 269 / 279
Graphique : Raphael Rosas, José Talon
Arbitres : David Rodriguez (National) ; Roger Daluz ; Hervé Othilly , Alain Pellet
Délégué National : William Navarro (CD11)

                                                                                     Résultats
Quarts
David Schroll (26/26/ 34)  bat Sébastien Gasc ,Noa Molins Nicolas Guerineau ( 34/ 42/ 30) à 3 ; Joseph Tyson Molinas ( 30/48/69) bat Johnny Routya , Cédric Lemezec  Romain Abrioux ( 66/92/92) à 12 ; Jean Reyes (66  Argelès) bat Anthony Sanchez , Loste Pascal Sébastien Koré  (66 /ST Laurent DLS) à 7 ; Jean François Pelissier  (66 / Palalda /Bompas ) bat Marcel Bio Guillaume Gerbe Christophe sanchez (66 /Prades /St Jean PDC) à 4.
Demies
Jean François Pelissier  (66 / Palalda /Bompas ) bat Joseph Tyson Molinas ( 30/48/69) à 3 . Jean Reyes (66  Argelès) bat David Schroll Isais Seine, Eric Gauthier (26/26/ 34) à 12
Finale
Jean Reyes, Michel  Reyes François Reyes (66  Argelès) battent Jean François Pelissier, Sébastien Caillis , Anthony Monnet (66 / Palalda /Bompas ) à 10
Evolution du score : 4/0 ; 5/0 ; 5/2 ; 7/2 ; 7/3 ; X ; 7/6 ; 10/6 ; 10/8 ; 12/8 ; 12/10 ; X 13/10