Présentation : France double messieurs et individuel dame

0
353

Derniers espoirs de titre
Les deux derniers France de la temporada se joueront ce week-end dans les arènes de Soustons

Après les jeunes, retour à Soustons (40) pour les championnats de France deux en un qui marqueront également le clap de fin de la saison 2017 pour les championnats en équipes. Derniers tours et derniers espoirs de titre pour nos représentants avec le 4ème individuel féminin et le 48ème doublettes messieurs qui se joueront simultanément dans les espaces aménagés du quartier des arènes.

Les atouts de Séverine Sea Phanh
La championne départementale Séverine Sea Phanh aura franchi cette année un palier déterminant dans sa progression. Performante à l’appoint comme au tir, elle dispose de tous les atouts pour bien faire et devrait avoir une belle carte à jouer dans une compétition qui en quatre éditions et 4 finales différentes n’a toujours pas révélé de véritable domination y compris parmi les filles les plus en vue au niveau national. Comme Sonia Sanchez, finaliste en 2014, la Toulougienne pourrait donc nous réserver une belle surprise. Affectée dans la poule 17, elle jouera sa première partie face à Manon Rebrioux de l’Indre (36) et le deuxième tour face au Cantal de Charline Fillon (15) ou la Ligue Bretagne d’Anne Jaffre. Une première phase qu’elle devrait franchir avant d’entrer dans le dur de la compétition avec les principales favorites dont la tenante du titre Sandrine Herlem et les autres redoutables féminines de l’Hérault Anaïs Lapoutge et Marie Christine Virebayre qui l’accompagnent dans cette aventure. Elle devra se garder aussi de Ludivine Lovet (Paca) titrée en 2015 de Daisy Frigara (22) finaliste 2016, de Nelly Peyre (Aquitaine) ou des membres de l’équipe de France avec Audrey Bandiera (31) ou Anna Maillard (46).

La maîtrise des Sorédiens
Habitués des France au Jeu Provençal, Pascal Bonnard et Seb Cuffy n’en constituent pas moins un sérieux tandem à pétanque et le titre départemental obtenu en début de saison face aux meilleures formations est bien révélateur de toute leur maîtrise dans les deux disciplines.
Dans une compétition particulièrement relevée, les Sorédiens pourront s’appuyer en plus de leur précieuse cohésion sur l’expérience de Prof Bonnard à l’appoint et la force de frappe toute distance de Seb Cuffy pour s’extraire de la poule 16. Ils affronteront d’abord la Basse Normandie de David Peschler et Arthur Dos Santos puis en deuxième partie le Doubs de Benjamin Tatu et Aurélien Garnier (25) ou le Lot et Garonne de Steven Ziegler et Frédéric Limberger (47). La suite sera bien plus compliquée avec une fois encore les gros calibres Varois présentant rien de moins qu’en 2 formations les touts derniers champions de France du Mont St Michel Stéphane Robineau avec Michel Hatchadourian titré en 2016 et Dylan Rocher avec Henri Lacroix (83) qui en outre défendront leur titre dans cette spécialité. Les finalistes 2016 Christophe Sarrio et Fabrice Uytterhoeven (69) seront également au départ avec entre autres les Marseillais de Joseph Amaya (13) ou les Canuts Lyonnais de Michel Loy et Michel Van Campenhout (69) ou Joseph Tyson et Fernand Molinas (Rhône Alpes) ; les Dromois de Bruno Le Boursicaud (26) ; le Puy de Dôme de Philippe Suchaud et Dominique Usai (63) ou les Franciliens Didier Choupay et Sylvain Pilewski (91) qui après le Jeu Provençal à Palavas doubleront dans la même formation.

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom