Présentation : France Doublette Féminin et Tête à Tête Masculin à Fréjus 83

0
215

Un peu plus près des étoiles.

La base nature François Léotard  et les Arènes de Fréjus reçoivent ce week-end la cinquième  étape du circuit des France 2018. Une étape deux en une avec au programme les 53èmes Individuels Masculins et les 43èmes Doublettes Féminines. Pour ces deux compétitions la délégation Catalane composée du Toulougien Patrick Branlant et des sociétaires de l’ABC Latour Bas Elne, Julie Nolibois et Estelle Tolza devra pour bien figurer s’approcher un peu plus près des étoiles.

Juste retour

Une semaine après les triplettes, la grande majorité des favorites se retrouveront pour un juste retour des choses avec pour la plupart un évident sentiment de revanche. Ce sera aussi le cas pour Estelle Tolza et Julie Nolibois seizièmes de finalistes en triplettes qui poursuivront leur apprentissage du haut niveau en tentant d’aller chercher un nouveau bon résultat. En poule 30 elles joueront leur premier tour face à Caroline Lion et Camille Max (57) puis affronteront en deuxième partie Maryline Boschi  et Michele Zerbini (Haute Corse 2B) ou plus compliqué Morgane Bacon et  Gidgia Ait Idir (77) championnes de France par trois en 2012. Pour la suite elles devraient croiser sur leur chemin  Chantal Salaris et Appoline Garrien (21) titrées le week-end dernier ; Elodie Estève et Emilie Fernandez (06) finalistes malheureuses ; Charlotte Darodes Jessica Tronche (17) Muriel Scudéri Fabienne Chapus (30) Emilie Vignères Audrey Bandiera (31) Virginie Mirc Pauline Gasc (34) Anna Maillard Nadège Baussian ( 46) Ludivine Disidoro Alison Rodriguez (63) Anaïs Lapoutge Marie Christine Virebayre (Occitanie 34 ) et les championnes en titre  Angelique Colombet et  Isabelle Calchera ( Auvergne RA 63).

Gratin

Sans prétention mais avec conviction, le Toulougien Patrick Branlant pourrait s’il parvenait à jouer sur sa vraie valeur, aller lui aussi chercher un bon résultat. Il lui faudra pour cela s’extraire de la poule 6 où il affrontera Sébastien Noel (92) au premier tour et ensuite l’Orne de Frédéric Gallet (61) ou Mickaël Feyertag  du Grand Est. Inutile de lui rappeler s’il franchit ce premier cap que tout le gratin de la discipline sera là et bien là au rendez-vous Fréjussien. Et plus particulièrement les Varois qui chez eux  et dans la localité même qui devrait les accueillir la saison prochaine voudront frapper un grand coup. A commencer par Henri Lacroix champion du monde de la discipline mais défait la saison dernière en finale par le jeune Joseph Tyson Molinas (69). On retrouvera dans le même état d’esprit Dylan Rocher titré en 2014 et 15 et toute la cohorte des favoris avec notamment Eddy Feltain (16) Jeremy Darodes (17) Amri Sebti (28) Robert Demeter (31) Vincent Reinard (34) Michel Loy (69) le spécialiste de jeu provençal,Varois d’origine et pas maladroit non plus à pétanque, Laurent Matraglia (Paca) Vincent Demuth ( Centre Val de Loire) et l’ancien sociétaire de l’ASPTT Carcassonne Guillaume Biscarrat champion du Vaucluse (84) qui retrouve là son meilleur niveau.

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom