Présentation : France Promotion à Ste Foy La Grande (33)

0
176

Le Pilou en tête de gondole.

Après Albertville et Pierrefeu du Var, la troisième étape du circuit des France 2018 aura pour cadre la Gironde et les bords de la Dordogne. C’est en effet Ste Foy La Grande et sa Place du Foirail qui accueille ce week-end, la 7ème édition des France Promotion une compétition basée depuis 2015 comme  toutes les autres, sur 128 équipes. Les Canétois du Pilou Jacques Darenes, Bernard Decoret et Roland James champions départementaux de la catégorie s’y retrouveront dés samedi matin en tête de gondole.

Avant…âge.

Roland James le leader de jeu de cette formation canétoise, fut en son temps, le coéquipier du grand Daniel Voisin ce qui forcément ne date pas d’aujourd’hui. Comme il se plait même à le dire à qui veut bien l’entendre, son équipe en âge cumulé, afficherait déjà les deux siècles en millésime. Et toujours selon lui, ne manquerait pas de « bouteille »… Or à proximité du Bordelais,  le flacon contrairement à l’adage pourrait bien avoir son importance. C’est donc une équipe grand cru et en pleine maturité qui effectuera le déplacement en Gironde pour faire valoir outre son savoir faire, la puissance de son caractère et la force de son vécu.

Un point c’est tout.

Et ces qualités intrinsèques ne leur seront pas de trop s’ils veulent aller loin dans une compétition par vocation ouverte et qui pourrait faire la part belle à l’expérience. Pour preuve depuis 2012 aucune Région ou Comité ne s’est inscrit par deux fois au palmarès ni même deux fois en finale ! C’est dire si le brassage dans cette catégorie reste important comme voulu par le législateur fédéral pour en maintenir tout l’attrait.

Affectés en poule 19, les Canétois joueront leur première partie face à la Corse du Sud de Jean Paul Santini, Ange Ferri et Paul Ottavioni dont ils devront tout particulièrement se méfier tant les joueurs de la région d’Ajaccio côtoient de plus en plus souvent le haut niveau. En deuxième partie, ils affronteront l’Indre d’Anthony Désiré,  Emmanuel Deveau et Baptiste Rossin (36) ou la Moselle autre comité à fort potentiel, de Claude Jacquemin, Thierry Fuss et Serge Moles (57). Pour bien faire ensuite il ne leur restera plus qu’à aller chercher à chaque tour ce fameux point de gagne, le petit point de plus … celui qui précisément avait si cruellement manqué à Pierre Derrion , Olivier Mijoule et Killian Vaurs  battus à 12 en finale 2014.

Liste des poules

Résultats en direct

 

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom