Résultats des Championnats de France Doublette à Montauban

0
284

Les Gardois haut la main !
Egido et Vigué battus en huitièmes par les champions.

Comme annoncé, la technicité des terrains de jeu du Cours Foucault à Montauban et l’absence remarquée de nombreux cadors auront largement contribué à faire de ces championnats l’un des plus ouverts de ces dernières années. Mais malgré la surprenante présence en finale des Charentais de la Nouvelle Aquitaine Franck Bouquet et Jean Paul Bataillon, le dernier mot est quand même resté aux favoris Gardois Marvin Roméro et Fabien Ripert déjà titrés ici même en 2015. Et dans ce contexte là, avec un peu de recul, on peut bien regretter que Jean Marie Egido et Jean Marc Vigué aient croisé sans doute un peu trop tôt dans leur parcours, les futurs champions de France.

La blessure de Michel Biset
On attendait beaucoup des Sorédiens Michel Biset et Seb Cuffy. Le nombre de participations aux France à leur actif et surtout une cohésion historique ayant déjà fait ses preuves dans les moments les plus compliqués leur conféraient quelques atouts supplémentaires pour leur permettre de s’extraire d’une poule à leur portée. Las, la blessure du « vieux » survenue dès la première partie mit un terme prématuré à tous leurs espoirs de gagne.

Vigué Egido dans le coup
Dans une poule particulièrement relevée les joueurs de St Martin démarraient mal et s’inclinaient lors de leur première partie face aux Varois de Yoann et Anthony Provins (83). Vainqueurs ensuite des Corses Guy et Alain Lauziard, les Catalans prenaient alors leur revanche en barrage face aux Varois pour arracher le billet des 32èmes. Et tant pis pour les nostalgiques de 1998 privés d’une confrontation avec les Drômois de Michel Lienard sorti quant à lui premier de poule.

Loin du titre
Les catalans bouclaient brillamment leur difficile première journée face aux équipes familiales de leur poule avec une nouvelle affaire de famille celle d’Olivier et Mickael Paquet des Deux Sèvres (79). Passer le cap de la première journée dans un championnat qui en compte trois, reste déjà une performance en soi. Prendre en ouverture de la deuxième journée une équipe locale, ajoute encore un peu plus à la difficulté. Mais Jean Marie Egido et Jean Marc Vigué ont cette capacité à monter en puissance au fur et à mesure qu’ils avancent dans la compétition et les Tarn et Garonnais Jean Luc Mirc et Damien Marmiesse (82) battus à 4 en firent les frais. Vous connaissez la suite, le tirage au sort leur offrit dans la foulée et sans temps de répit les Gardois Marvin Roméro et Fabien Ripert. Déjà menés 0/6 à la pause méridienne les Catalans ne refirent jamais surface pour au final s’incliner à 3 face aux futurs champions.
Mis à part les Haut Alpins de Steeve Bacon et Pasquin Cristofari (04) qui les inquiétèrent en demie après les avoir menés 8/0 puis 9/1, tous leurs adversaires furent balayés. Les Franciliens de Fabien Delaleux battus en quarts à 2 comme les Charentais Franck Bouquet et Jean Paul Bataillon étrillés en finale à 1.

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom