Résultats du 3ème National de Bompas

0
1548

Un Salut peut en cacher un autre.
Les Audois de Bram Frédéric Salut, Jean Louis Villot et André Lievy s’imposent au finish.

Dans la famille Salut je demande le fils …Vous connaissez sans doute Jean Pierre, le talentueux Papa champion vétéran 2016, un peu moins à vrai dire le prénom du fils Frédéric. Le leader de jeu inspiré d’une équipe audoise qui avec Jean Louis Villot à l’appoint et André Lievy au tir aura en effet parfaitement négocié sa sortie Bompassencque pour s’adjuger au finish cette troisième édition. Malgré l’érosion constatée un peu partout, les organisateurs ont quand même réuni 218 équipes au départ soit à peu près le même niveau de participation que l’année dernière même si quelque part leur débauche d’énergie et la qualité du site proposé auraient bien mérité une autre aura et certainement une autre considération.

La Pétanque perd la boule
Mais avant de soulever le Trophée à bout de bras, il leur aura fallu surmonter les rigueurs de la première journée fatale entre autres aux vainqueurs des deux précédentes éditions Ville Serres Adel (2015) et Gasparini Feltin Prud’homme (2016). Exit aussi bon nombre de prétendants locaux comme Cuffy ,Thomas , Ludo Chacon ; Olmos, Robineau , Pla ; Bacchin, Leonard Régis Chacon ou Roméro , Segovia , Coussens finalistes l’année dernière. La suite qui s’annonçait comme des plus ouvertes sombra alors dans la parodie, galvaudée une fois de plus par les grands amateurs de course à l’échalote partis glaner ailleurs quelques euros supplémentaires. Et à l’issue de ces parties où la pétanque perd la boule, les organisateurs comme les partenaires leur argent et les spectateurs leur temps ; se dessina alors un inédit dernier carré qui eut au moins le grand mérite de sauver ce qui pouvait l’être dans un sport qui se veut olympique.

Des cadets dans le dernier carré
Si la première demi finale entre les Héraultais de Sébastien Fabre, Christophe Lafertin, David Cauret (34) passés complètement à côté de leur sujet fut rapidement bouclée face à Mathieu Bonello, Patrice et Charly Joussard (34-11-34) ; la deuxième quant à elle tint en haleine les spectateurs encore présents. Bien coachés par le vice champion de France 2004 au Jeu Provençal Daniel Monio meneur de but avisé, Tristan Derrion et Damien Egéa les champions Minimes 2016 et champions en titre pour leur première année chez les cadets ont en effet donné pas mal de fil à retordre aux futurs vainqueurs. Menés 7/12 ils allaient même s’offrir une opportunité de conclure avec 2 tirs cadrés mais qui ne se solda que par 4 points au lieu des 6 escomptés. Un parcours prometteur avant leur championnat de France des 26 et 27 août prochains à Soustons qui leur aura aussi permis de faire la brillante démonstration de tout leur talent. La finale quant à elle débuta sur les chapeaux de roues avec une première mène de 4 pour Frédéric Salut suivie d’une mène de 6 pour Charly Joussard. Les Héraultais auteurs d’une impressionnante série au tir prenaient alors le score et le large pour mener 10/6. Ils vendangeaient même une énorme mène de gagne et sur le coup laissaient même le point à leurs adversaires. Tournant de partie sans aucun doute qui eut pour effet de rebooster les Audois tandis que les Héraultais plongeaient dans le doute .Malgré un Charly Joussard à la pointe du combat, ils n’allaient plus pouvoir retoucher le but pour s’incliner trois mènes plus tard à 10.

Fiche technique
Participation : 218 triplettes
Arbitres : Jean Louis Sallatger ; Bernard Lefevre ; Jacques Lasseur ; Roger Da Luz

Huitièmes
Sébastien Fabre (34) bat Eric Hanotte Fabrice Françoise Di Letot Patrice Bertheleu (78-53-27) à 4 ; Mickael Pages (66) bat André Morgeon Guillaume Gerbe Aimé Fourcade (66) à 0 ; Jeremy Sicard (66-97-11) bat Pascal Bonnard Bruno Caragol James Renaudeau (66) à 9 ; Daniel Monio (66) bat Olivier Bautista Eric Araza Geoffray Pean (66) à 7 ; Frédéric Salut (11) bat Jean Pierre Baches Gérard Tournay Stéphane Montoliu (66) à 4 ; Charly Joussard (34-11) bat Alain Cordero Alain Mestre Sébastien Fourastié (66) à 4 ; Jean Reyes (66) bat David Julien Vincent Sabatier François Clement (82-31-49) à 0 ; Ramuntcho Routya (66-92) bat Olivier Courmont Laurent Tison Fréderic Rakowski (59) à 4
Quarts
Charly Joussard (34-11) bat Mickael Pages David Maille Bruno Reyes (66) à 10 ; Frédéric Salut (11) bat Ramuntcho Routya Sébastien Noel Frédéric Guillot (66-92) à 3 Daniel Monio (66) bat Jeremy Sicard Christian Boix Morgan Cathala (66-97-11) à 11 ; Sébastien Fabre (34) bat Jean Reyes Philippe Vivenzi Nicomède Maille (66) à 4
Demies
Charly Joussard (34-11) bat Sébastien Fabre Christophe Lafertin David Cauret (34) à 1 ; Frédéric Salut (11) bat Daniel Monio Tristan Derrion Damien Egea (66) à 11
Finale
Frédéric Salut Jean Louis Villot André Lievy (11) bat Charly Joussard Patrice Joussard Mathieu Bonello (34-11) à 10

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom