Jean Marc Vigué distingué par le CDOS et l’Association Française pour un sport sans violence et pour le Fair Play

0
416

Le prix départemental du Fair Play 2018 dans la catégorie « Attitude Fair-Play dans le respect des règles du jeu et de l’adversaire » lui a été remis samedi dernier à St Feliu d’Amont lors de l’AG du Comité Départemental Olympique et Sportif.

La Pétanque Catalane toute entière est honorée par cette distinction et transmet à Jean Marc ses plus chaleureuses félicitations.

Nous diffusons le texte qui accompagnait sa candidature:

Jean Marc Vigué fait partie intégrante depuis son plus jeune âge de l’élite départementale tant à Pétanque qu’au Jeu Provençal. Issu du club historique du quartier St Martin à Perpignan, le seul qu’il n’ait jamais connu depuis sa première licence de cadet, son parcours sportif restera étroitement lié à l’esprit et aux valeurs sportives inculquées par son club formateur.

Initié dés son plus jeune âge par des techniciens  hors pair dont son père Gérard, Jean Marc Vigué s’est très vite distingué par son talent qui l’amènera à se qualifier 20 fois aux France de jeu Provençal. A son actif une première demi-finale en Doublette en 1991 puis une finale en 1998 et une deuxième demie en 1999. Pas en reste non plus à Pétanque avec un titre de champion de Ligue Doublette en 2001 avec son frère Philippe et la même année un titre départemental en Entreprise. Il est également titré en Individuel 2003 puis en Doublette 2013. Son dernier fait d’arme et pas des moindres cette année fut de battre en finale du cinquantenaire du club des « Lladouners » de Céret, rien de moins que les champions du monde en titre.

Mais son seul palmarès ne suffit pas à caractériser Jean Marc Vigué. Le grand champion qu’il est se démarque aussi des autres par toutes les valeurs humaines, sociales, culturelles  et sportives qu’il apporte à ses deux disciplines de prédilection par son comportement toujours exemplaire. Au premier plan le respect des autres, des règlements et des arbitres dans un sport où précisément le relationnel entre compétiteurs reste toujours complexe. Il est de ce point de vue, unanimement apprécié de ses pairs pour ses attitudes constantes de fair-play. L’humilité ensuite, sans soute l’apanage des plus grands qui fait qu’en toutes circonstances il sait se mettre à la portée des autres avec courtoisie et modestie non feintes. Il est également le partenaire parfait qui au-delà des nombreuses sollicitations dont il a pu faire l’objet, est resté fidèle à son club de ses débuts comme à ses coéquipiers habituels. Il est enfin le brillant porte drapeau des valeurs d’éthique d’une famille totalement vouée au sport pétanque, respectable et respectée elle aussi à l’unanimité. Gérard le papa joueur, éducateur, dirigeant historique de St Martin, médaillé d’or de la FFPJP mais aussi partenaire privilégié voire complice avec qui il fut champion de Ligue en 1988. Philippe le frère  cadet champion de France Minime en 1984 fondu dans le même moule et avec qui il partagea aussi un titre de champion de ligue en 2001.

 

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom