Tchao Christian, Tchao Corpet !

0
1234
Son état de santé s’était rapidement dégradé ces derniers jours et ne laissait augurer rien de bon mais on espérait toujours une improbable rémission… Il n’y en eut pas. Christian aura tenu avec un courage et une abnégation indicibles à honorer sa passion jusqu’au bout de sa souffrance.
Parler de bénévolat à son propos nous éloigne de la banale définition tant il a donné de sens à son action, tant son dévouement plein et entier, son abnégation de tous les instants pour la cause de la Pétanque furent grands et exemplaires.
Jusqu’au bout de sa souffrance, il aura tenu à honorer et de quelle manière toutes ses obligations. Jusqu’au bout de sa souffrance, il sera venu au Comité comme pour profiter encore un peu de ces derniers moments. Peut être sa façon à lui de quitter la scène en sachant bien que son départ serait sans retour.
Jusqu’au bout de sa souffrance, « les Lacs du Connemara » retentirent plus fort que jamais de son portable, pour un énième coup de fil, pour un ultime renseignement. Un exercice auquel il sacrifiait avec patience et pédagogie beaucoup de son temps.
Il laisse un immense vide que toute notre tristesse ne parviendra jamais à combler.
Vice président délégué du Comité, il était aussi le président incontournable de la Commission des Jeunes, auxquels il vouait un attachement sans faille. Diplômé du brevet fédéral d’éducateur pour mieux satisfaire à sa mission ; combien de gamins aura-t-il accompagnés à la Ligue puis aux régionaux et aux France où dans les sélections comme aux Nationaux ? Christian était toujours partant, toujours disponible, toujours impliqué, toujours concerné, toujours enthousiaste… En 10 ans de mandat, je ne l’ai jamais vu refuser une mission. Toujours partant pour les jeunes qui le lui rendaient bien. Pour eux, il était affectueusement « Corpet », l’éducateur apprécié certes mais aussi le copain, le grand frère.
Embarqué dans ma première équipe départementale élue en décembre 2012, il en devint par son omniprésence, la cheville ouvrière puis par son investissement total la clé de voute du système.
Il était l’homme de tous les dossiers et plus particulièrement des plus ingrats dans le traitement desquels il se complaisait et prenait un malin plaisir à les dénouer puis à les mettre en œuvre.
Parfait autodidacte, il s’était formé seul à tous les rouages de Geslico et de gestion concours au point d’en devenir l’expert avisé et reconnu de tous. Homme de tous les défis, il ne reculait devant rien et surtout pas devant la difficulté ou le rébarbatif. Je garde en mémoire cette Ligue Languedoc Roussillon en doublettes open hommes et femmes de 2013. Une organisation hors norme qui survenait juste après notre élection sans que nous y soyons préparés avec l’un de nos tout premiers graphiques informatisés de cette envergure. Sans balbutier ses rudiments, Christian fut à la hauteur de ce premier défi à près de 500 équipes, comme il le sera plus tard dans la gestion de tous les graphiques dont il tiendra avec brio les plus brulants. Des plus gros Emblèmes Fédéraux aux Nationaux de Rivesaltes ou du Barcarès en passant par ceux des derniers championnats de France il n’y eut jamais le moindre couac. Du grand art !
Il était aussi le président dévoué et unanimement apprécié du Secteur Salanque Ribéral. La référence en gestion et en représentativité d’un secteur, le plus étendu géographiquement et le plus développé qui plus est, en nombre de clubs et de licenciés. Il n’aura jamais rien lâché de ses activités jusqu’ à la dernière AG où déjà fatigué il annonça à l’assemblée qu’il faudrait penser à lui trouver un successeur qu’il se proposait de former.
Une boulimie d’activités une débauche d’investissements pour assouvir sa seule passion de Pétanque. Un exutoire sans doute comme ses excès d’addictions. J’entends déjà certains nous dire « il l’aura bien cherché … » Comme s’il leur appartenait de juger.
Christian était comme ça ! Un gars entier, à prendre ou à laisser tel quel, avec sa clope, sa canette de bière, ses coups de gueule, ses petits travers et surtout avec un cœur gros comme ça !
J’ai parlé de « boulimie » pour évoquer l’hyper activité de Christian en oubliant qu’il était aussi un éminent arbitre départemental particulièrement investi et apprécié dans ses fonctions.
La Commission d’Arbitrage et son président Jean Jacques Vidal nous font part de toute leur tristesse et s’associent entièrement à la peine de sa famille et de ses nombreux amis
Il est encore trop tôt aujourd’hui pour mesurer l’ampleur de son action au sein de la Pétanque Catalane. Mais en mon nom personnel et pour l’ensemble des pétanqueurs du département, je tenais à lui dire toute ma reconnaissance et à lui adresser avec mon plus profond respect mes plus vifs remerciements pour l’ensemble de son action.
Dans cet ailleurs lointain où anges et démons se côtoient sans s’affronter, je suis sûr que désormais Christian repose en paix, il l’a bien mérité.
Le président et les membres du Comité Directeur du CD FFPJP Pays Catalan, le bureau du Secteur Salanque Ribéral , le président et les adhérents de l’Entente Baixas St Estève , les adhérents et sympathisants de la Pétanque Catalane présentent à Rosy sa compagne et son fils Gregory , à sa maman Andrée , à ses enfants Elodie et Fabien, à ses petits enfants Johan et Charline , à ses nombreux amis, leurs condoléances les plus attristées.
Les obsèques civiles auront lieu le vendredi 17 mars 2023 à 12h30 au Crématorium de Canet en Roussillon.
Christian repose à la chambre funéraire La Salanque 2 Rue Gustave Eiffel à St Laurent de la Salanque .