Pétanque : 39ème National de Rivesaltes

0
933
Pétanque : 39ème National de Rivesaltes

28Roul’ ta boul’

Ca va rouler, porter, tirer et frapper fort sur le bitume aménagé des Allées Joffre à Rivesaltes… peut être pour la dernière fois.

Fredonnée uniquement  avé l’assent Marseillais la fameuse Partie de Pétanque de Darcelys a perdu pas mal de ses intonations provençales pour s’accommoder au Rap des banlieues façon Roul’ ta Boul’ ou plus récemment  à la sauce bretonne d’Yvon Landoas dont le titre « La Pétanque comme on le désire » fait un véritable carton sur YouTube. Mais c’est pourtant la version Catalane des « pieds tanqués »  qui  pendant deux semaines tiendra le sommet du hit et fera le buzz de l’actualité bouliste et des réseaux sociaux avec au programme pas moins de cinq Nationaux, 1 Régional et 2 Départementaux.

Record de participation

Et on ouvre dès dimanche à Rivesaltes qui lancera le bouchon pour le coup d’envoi de ces deux semaines de folie avec en ouverture son 3ème National en Triplette Mixte et mardi sa 39ème édition du Triplette Toutes Catégories. Les meilleurs seront là et bien là, venus de tous les horizons avec bien sûr les Malgaches vainqueurs l’année dernière face aux Toulougiens Christophe Bacchin Dominique Léonard et Régis Chacon. Les meilleurs joueurs du moment confrontés aux équipes locales, un cadre de jeu exceptionnel, les efforts déployés par tous les bénévoles du Président François Moréno autant de précieux atouts pour faire de cette 39ème édition une nouvelle réussite. Plus particulièrement dans le viseur des organisateurs la barre quelque peu mythique des 400 équipes et des 1200 participants, déjà tutoyée lors  de la précédente édition avec 390 formations au départ et qui  pourrait fort bien être dépassée cette année.

La der sur les Allées 

Accroché aux Allées Joffre comme un Rouge du Roussillon à son abricotier ou un vieux Muscat à son appellation d’origine, le National de Rivesaltes a su depuis ses débuts en 1977 intégrer parfaitement l’archétype local. Mais à vrai dire, sa pérennité comme sa notoriété doivent beaucoup à cet incomparable décorum du cœur de ville.  Même si les platanes séculaires ont depuis les épreuves successives du temps laissé quelques feuilles dans l’aventure, leur ombre reste toujours aussi précieuse et appréciée des joueurs comme des spectateurs contribuant largement à son  succès à la fois populaire et sportif.

Longtemps considéré à tort par le petit monde des boules comme un serpent de mer génétiquement proche du Babau de l’Agly, le projet de rénovation des Allées Joffre en gestation depuis déjà 5 ans vient pourtant d’émerger. Au grand dam des passionnés de la petite boule la nouvelle et aguichante  perspective de la Promenade qui révèle ses nombreux attraits dans le dernier magazine « Rivesaltes » n’offre pas plus d’espace disponible à ce type de manifestation que pour un simple treize sec.

La 40ème ailleurs…

Tout un symbole pour les nostalgiques de la Passejada et des souvenirs pas seulement boulistes qui s’y attachent, les travaux  prévus pour une durée de 18 mois devraient contraindre les organisateurs à délocaliser la prochaine édition de leur National tout juste quadragénaire et à fêter ailleurs son 40ème anniversaire. Reste plus qu à dégotter ce fameux ailleurs où nous dit on les Pétanqueurs ne perdraient rien au change pas même la statue équestre du Maréchal qui histoire de veiller encore au bon déroulement des parties serait elle aussi du déplacement.

N1

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom