Présentation : National de Céret

0
437

Rendez vous au Pont du Diable
200 triplettes sont attendues à Céret pour la dernière étape des Nationaux Catalans.

Le Pont de Céret et le club des Lladounes accueillent ce week-end la quatrième et dernière étape des nationaux de l’été. Habituellement programmé dans la foulée des autres, le rendez vous Cérétan se trouve cette année décalé en deuxième quinzaine d’Août. Un choix de date qui en terme de participation pourrait s’avérer bien délicat car avec l’érosion des inscriptions constatée un peu partout les organisateurs vont devoir également se passer d’une grande partie des vacanciers ayant déjà bouclé leurs valises.

National atypique
Car il aura fallu aux promoteurs de ce concours beaucoup de temps de patience et surtout une bonne dose de persuasion pour lui permettre déjà de trouver sa place dans la diversité et la densité des manifestations de Céret la Créative. Il leur aura fallu autant de bons arguments pour l’installer durablement dans le paysage bouliste départemental. Presque une gageure en tout cas un vrai défi que se lancent alternativement avec autant d’enthousiasme et de dévouement les sociétaires de la Pétanque Cérétane la ville d’en haut ou ceux du quartier des trois ponts le club des Lladounes du Président Georges Guillamet cette année aux manettes. Mais le grand mérite des deux clubs aura été d’avoir su imprégner cette manifestation de leur fameux esprit maison. Ici accueil et convivialité vont de pair et veulent encore dire quelque chose ce qui donne à ce National un contexte assez unique à la fois familial et festif le rendant tout à fait atypique

La part belle aux locaux
Un peu moins couru que ses grands frères de Rivesaltes ou du Barcares le « Cérétan » a cependant réussi à se créer une clientèle de fidèles. Pour preuve la barre des 200 équipes qui est aussi la limite des inscriptions a pour la première fois été atteinte l’année dernière. Associés ou pas à des joueurs de l’extérieur ceux du département ont souvent brillé ou eu la part belle dans les résultats. Pas étonnant donc de retrouver en tête du palmarès les meilleurs joueurs locaux avec notamment les frères Pédragosa qui comptent 3 victoires. En 2002 avec Dominique Leonard également vainqueur en 2013 puis en 2009 et 2012 avec Jean Marie Egido. Ils devancent en plus de leurs partenaires déjà cités Pierre Derrion et Antoine Lopes avec 2 victoires en 2000 et 2003, Omar Bounoua 2001 et 2004 et les Haut Garonnais Robert Demeter Stéphane Klein et Michel Metbach auteurs d’un doublé sans précédent en 2010 et 11. Même si quelques uns des favoris dont Jean Marie Egido , Christophe Bacchin et Régis Chacon vainqueurs en 2013 ne seront pas là pour cause de championnat de France au jeu Provençal il y aura malgré tout du monde et du beau monde aux alentours des Lladounes où le fameux diable du pont sera aussi de la partie .

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom