Résultats Finales triplettes messieurs et doublettes dames.

0
570

Coup double de Latour Bas Elne !

Avec Estelle Tolza et Julie Nolibois titrées ; St Assiscle et Rivesaltes bons pour les France.

Après le titre déjà obtenu la semaine dernière à Céret en double messieurs, Latour Bas Elne a réussi le coup double parfait dimanche à Rivesaltes. Une méritoire victoire brillamment enlevée par Julie Nolibois et Estelle Tolza dans les doublettes dames. Un titre plutôt bienvenu  surtout si l’on considère la déconvenue des équipes de l’ABC données comme favorites dans la finale des triplettes messieurs où précisément ce sont les outsiders qui pointèrent à l’arrivée.

Les gamines ont grandi

En quête d’un titre majeur depuis leur première apparition au meilleur niveau, Estelle Tolza et Julie Nolibois, n’auront pas manqué le rendez-vous Rivesaltais. Mais pour se hisser au sommet, la dernière marche fut certainement pour elles la plus haute et la plus difficile à franchir. Rien de moins en effet que la tenante du titre Emilie Chevalier associée à Babeth Suarez, l’une des joueuses les plus titrées qui se présentaient devant elles. On se disait alors que « les gamines » auraient bien du mal à franchir cet écueil. D’autant que les choses ne pouvaient pas plus mal débuter pour elles avec 6 points encaissés dés la première mène et 2 à la suivante. L’addition service compris paraissait déjà bien salée. Malgré ce score de 0/8 presque irréversible, Julie Nolibois et Estelle Tolza faisaient front et revenaient à hauteur 8/8 ; non sans avoir oublié à leur tour de rendre la monnaie à leurs adversaires avec une mène de 5. Loin cependant de son rendement habituel Estelle Tolza préférait céder le tir à Julie Nolibois.  Celle qui encore junior avait déjà soufflé en individuel le titre 2015 à Emilie Chevalier allait à nouveau montrer de quel Noli…bois elle se chauffait. A l’image de la dernière mène, alors que leurs adversaires après n’avoir pu conclure, sont devant 12/10. L’une des rares mènes où Babeth Suarez impeccable jusques là à l’appoint, lâchait ses deux premières boules. La troisième parvenue dans la zone de tir fut irrémédiablement sanctionnée par un splendide carreau recul. Même traitement avec arrêt sur image cette fois, sur la dernière boule d’Emilie  Chevalier, la seule parvenue sur les 3, à destination. Un carreau en place tiré du plus profond de son mental comme pour mieux bousculer la hiérarchie et remettre en question l’ordre établi. De l’avis de tous, les gamines avaient bel et bien grandi. !

St A s’ouvre la voie

Après une première journée tronquée par la pluie les 32èmes offraient en reprise, quelques oppositions de haut vol. Les joueurs de St A, Alain Cordero Sébastien Fourastié et Bruno Reyes allaient ainsi, entre indéniable performance et indiscipline récurrente, se frayer un difficile chemin parmi les meilleures formations du moment .Et celle de Latour BE avec  Christophe Bacchin, Régis Chacon, et Dominique Léonard , allait en premier en faire les frais. Ils s’offraient  non sans mal en quart, le scalp d’une première équipe Port-Vendraise avec Cédric Cazorla, Sylvain Jover et le junior Mathieu  Venzal qui après son billet au Jeu Provençal mettait une nouvelle fois le nez à la fenêtre. Restait à franchir le dernier obstacle face à d’autres Port-Vendrais, un peu plus rompus à l’exercice cette fois, Christian Belzunces Christian Costa et Thierry Pédragosa. En cale sèche dans leur début de partie, les Port-Vendrais subissaient le jeu jusqu’à être menés 2/8 avant de revenir sous le vent à 7/8. Avec un Thierry Pédragosa de gala reconverti pour le coup au tir,  ils allaient même s’offrir une invraisemblable mène de gagne. Alors qu’ils ont déjà 4 points par terre dont un carreau de Pédra et 2 boules à venir pour conclure, le malheureux Christian Costa dévissait et envoyait en démarque l’une des rares boules perdues par Bruno Reyes. Un avertissement sans frais pour les Perpignanais qui avait pour effet de les rebooster. Et malgré un nouveau retour à 11 partout des maritimes, après changement de cadre pour raison d’éclairage, ils s’offraient le meilleur final et le billet pour Strasbourg. .

L’antre du Babau

Parmi les quelques équipes en mesure de chambouler le cours annoncé des choses, on sentait bien les Rivesaltais de Gérard Pla  champion promotion l’année dernière, Jean Marie Martinez revanchard après sa finale perdue en individuel et Joseph Coma pointeur de tout premier plan, capables de réaliser un gros coup à domicile. Dans un combat incertain, ils donnaient déjà le ton en 32èmes en écartant à 11 de sérieux postulants avec les Canetois du Pilou Jean Pierre Salut Yves Pupille et Yvon Costa. Même traitement en 16èmes face aux  Illois du valeureux junior Florian Gigney, puis en 8èmes contre les Banyulencs de Michel Gauze. Montés en puissance au fur et à mesure de leur avancée, ils prenaient le meilleur à 10 sur les redoutables Toulougiens de Michel Giner, Marc et Michel Planas. Ils affrontaient alors dans leur ultime tour de piste, les derniers Toulougiens encore en lice Alain Mestre Alain Ayral et Patrick Branlant. Malgré un démarrage plutôt poussif les laissant à six points derrière, les Rivesaltais parvenaient non sans mal, à arracher la marque. Meneur de jeu avisé Gérard Pla décidait à 3/8 de changer de crémerie pour permettre à son pointeur Joseph Coma, envoyeur de renom, de mordre à pleines dents dans le fromage. Et dans son exercice de prédilection ce dernier allait faire la différence. Choix tactique qui s’avéra à la fois judicieux et de rapport car les Toulougiens après avoir encaissé une mène de 5 points ne revirent plus le bouchon. Dés lors les « Babaus » intenables dans leur antre du bord d’Agly et devant leurs nombreux supporters, déroulèrent sans aucun déchet, laissant leurs adversaires scotchés à 8,  pour s’ouvrir sans ambages, les portes des France.

 

Fiche technique

Graphique : Christian Corpetto, Raphael Rosas

Arbitrage : Jean Jacques Vidal ; Yoann Robineau ; Michel Bartolo ; Roger Da Luz

 

Résultats triplettes messieurs

Participation : 125/128 Triplettes

Huitièmes

Gérard Pla (Rivesaltes) bat Michel Gauze Bernard Rousseil Michel Vuillemin (Banyuls) à 1

Alain Ayral (Toulouges) bat  Antonio Gomez Fernando Briones Olivier Vila (Toulouges) à 6

Sébastien Fourastié (St Assiscle) bat Florian Cremaschi  Germain Fraguas Guillaume Gerbe (Prades) à 9 Thierry Pédragosa (Port Vendres) bat Xavier Berteche Gérald et Remy Vilfaillot (Le Barcares) à 7 Michel Giner (Toulouges) bat Omar Bounoua David Maille Mickaël Pages (ABC Latour) à 11 Brice Ferreiro (Llupia) bat Paul Letry Guy Carreras Jean Pascal Perris (St Cyprien BJ) à 6 Cédric Cazorla (Port Vendres) bat Fred Blanc Anthony Bayle Aymeric Coq (Pia) à 6 Gérard Giacone (Bompas) bat Séverin Cortes Christian Fernandez Mosfa Fodil (ABC Latour) à 4

Quarts

Gérard Pla (Rivesaltes) bat Michel Giner Marc et Michel Planas (Toulouges) à 10

Alain Ayral  (Toulouges) bat Brice Ferreiro William Luttringer Nicolas Serrallach (Llupia) à 9  Sébastien Fourastié (St Assiscle) bat Cédric Cazorla Mathieu Venzal Sylvain Jover (Port Vendres) à 9 Thierry Pédragosa  (Port Vendres) bat Gérard Giacone Dédé Morgeon Remy Pujol (Bompas) à 7

Demi finales qualificatives

Gérard Pla Joseph Coma Jean Marie Martinez (Rivesaltes) battent Alain Ayral Alain Mestre Patrick Branlant (Toulouges) à 8

Evolution du score : 0/1 ; 1 / 2 ; 6/2 ; 8/2 ; 8/3 ; 8/7 ; 8/11 ; 8/13

Sébastien Fourastié, Bruno Reyes Alain Cordero (St Assiscle) battent Thierry Pédragosa , Christian Belzunces Christian Costa (Port Vendres) à 11

Evolution du score : 0/2 ; 2/2 ; 5/2 ; 7/2 ; 8/2 ; 8/7 ; 9/7 ; 9/8 ; 11/8 (changement de terrain) 11/11 ; 13/11

Qualifiés pour les France des 1 et 2 Septembre à Strasbourg (67) : Sébastien Fourastié, Bruno Reyes Alain Cordero (St Assiscle) ; Gérard Pla Joseph Coma Jean Marie Martinez (Rivesaltes).

Qualifiés pour les régionaux du 20 Mai  à Mende (48) : Thierry Pédragosa , Christian Belzunces Christian Costa (Port Vendres) ; Gérard Giacone Dédé Morgeon Remy Pujol (Bompas) Michel Giner Marc et Michel Planas (Toulouges) Brice Ferreiro William Luttringer Nicolas Serrallach (Llupia) ; Cédric Cazorla Mathieu Venzal Sylvain Jover (Port Vendres). Antonio Gomez Fernando Briones Olivier Vila (Toulouges).

 

 

Résultats Doublettes dames

Participation : 89/90 doublettes

Huitièmes

Julie Nolibois (ABC Latour BE) bat Anaïs Jourdain Aurélie Serra (St Jean PDC) à 9

Emilie Chevalier (Villeneuve DLR) bat Eva Grimont Samantha Ferreira (Salses) à 0

Sonia Lopez (P.Céretane) bat Fabienne Carvalho Josiane Jouan (St Cyprien BJ) à 4

Séverine Bosch (Toulouges) bat Cyrielle Bonnard Vanessa Gamarro ( Sorède) à 8

Jessica Barricault (Agly Fenouillèdes) bat Lorelei Gabanou Nadia Linares (ABC Latour BE) à 3  Sylvie Rey  (Sorède) bat leguay Betty Elise Garanger (P Cérétane) à 8 Patricia Vicens (Villemolaque) bat Jeanne Ortiz Claudie Berjoan (Bompas) à 5 Lydie Gilles (Las Cobas) bat Martine Auguet  Régine Fabre (Alenya) à 12

Quarts

Julie Nolibois (ABC Latour BE) bat Sylvie Rey Elisa Oms (Sorède) à 6 Emilie Chevalier (Villeneuve DLR) bat Lydie Gilles Angélique Pérez (Las Cobas) à 4 Jessica Barricault  Julie (Agly Fenouillèdes) bat Sonia Lopez Hélène (P.Céretane) à 2 Séverine Bosch (Toulouges) bat Patricia Vicens Cindy Petit (Villemolaque) à 4

Demies

Julie Nolibois (ABC Latour BE) bat Séverine Bosch Delphine Benitez (Toulouges) à 6

Emilie Chevalier (Villeneuve DLR) bat Jessica Barricault  Julie Soulatge (Agly Fenouillèdes) à 9

Finale

Julie Nolibois Estelle Tolza  (ABC Latour BE) battent Emilie Chevalier Babeth Suarez (Villeneuve DLR) à 12

Evolution du score : 0/6 ; 0/8 ; 3/8 ; 8/8 ; 8/10 ; 10/10 ; 10/12 ; 13/12.

Qualifiées pour les France des 7 et 8 Juillet  à Fréjus (83) : Julie Nolibois Estelle Tolza  (ABC Latour BE)

Qualifiées pour les régionaux du 19 Mai à Mende (48) : Emilie Chevalier Babeth Suarez (Villeneuve DLR) Jessica Barricault  Julie Soulatge (Agly Fenouillèdes) Séverine Bosch Delphine Benitez (Toulouges) ; Sonia Lopez Hélène Vidal (P Cérétane) ; Sylvie Rey Elisa Oms (Sorède) Lydie Gilles Angélique Pérez (Las Cobas)

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom