Résultats : Ligue Doublette Jeune

0
522

Les Minimes titrés
Les Pradéens Esteban Alabert et Mathis Coupet sont champions de ligue.

A St Bauzille de la Sylve (34) les jeunes de la délégation catalane ont réussi un joli tir groupé lors des deniers championnats de ligue par deux. Avec le titre décroché chez les Minimes, les Cadets ont également réussi une belle performance en disputant la finale tandis que les Benjamins accédaient aux demies. Ces bons résultats viennent conforter ceux déjà obtenus à Rivesaltes lors de la Ligue triplettes en juillet.

Benjamins en demie
Si Pierre Llopart le tenant du titre associé cette année à Lounys Barnaud (Agly Fenouillèdes) n’ont pu s’extraire des poules pas plus d’ailleurs que Marcel Greau et Evan Chevaller (Bages) la satisfaction est venue des Pradéens Loic Duchan et Esteban Feijoo. Après avoir battu à 9 les Gardois Noah Granier et Lucas Guerineau en quarts, ils s’inclinaient à 9 en demie face aux Audois de Thomas Connes et Jorick Casas (11).

Minimes en pointe
Déjà champions départementaux en triplettes Esteban Alabert et Mathis Coupet (Prades) ont brillamment décroché le titre régional. Après avoir sorti en quarts la Lozère de Lorenzo Debard et Yanis Quintin (48) ils battaient en demie non sans mal à 10 une autre équipe catalane celle des Pianencs Kewin Barges-Racodon et Yanis Quintin (Pia) auteurs eux aussi d’un remarquable parcours. Plus faciles en finale ils s’imposaient à 6 face aux Gardois Francisco Cortes et Lorenzo Castro (30). Les tenants du titre en triplette Enzo Duchan et Alexandre Derrion (Prades) n’ont pu quant à eux sortir des poules.

Cadets finalistes
Alors que les équipes de Bryan Dersoir, Lenny Marc (Salses) et celle de Mathieu Venzal, Dylan Sanchez (Port-Vendres/ le Soler) ne pouvaient franchir le cap des poules, Tristan Derrion et Damien Egea (St André / Amélie) poursuivaient l’aventure. Déjà titrés l’année dernière dans la catégorie des Minimes ils ont bien failli récidiver pour leur première année en Cadets. Après avoir éliminé en quarts les Gardois de Jordan Gaillard et Sylvain Maringolo à 12 ils battaient en demi finale l’Hérault de Lucas Marchese et Enzo Danis à 9. C’est alors que contre toute attente et contrairement au bon vieil adage « on ne change pas une équipe qui gagne » qu’ils décidaient d’inverser les rôles avant d’aborder la finale. Ceci expliquant peut être cela au regard de la belle efficacité dont ils avaient fait preuve jusque là, ils s’inclinaient à 9 face aux Audois de Trèbes Léo Dessander et Jonathon Garcia.

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom