70èmes Emblèmes Fédéraux à Pia

0
854

Qui va Pia..no, va sano !
Henri Mascardo, Sébastien Caillis, Michel Baldo chez les messieurs et Julie Nolibois, Estelle Tolza, Loreleï Gabanou titrés après un marathon de 2 jours

Alors qu’à l’évidence vent et pluie repeignent cette année le paysage bouliste départemental, la 70ème édition des Emblèmes Fédéraux n’a pas non plus dérogé à sa tradition, offrant généreusement aux participants de la première journée une large palette de bourrasques intenses, averses soutenues et rares éclaircies. Difficile dans ces conditions de trouver ses marques et de bien faire son jeu. Les premiers à en pâtir furent plutôt les favoris qui chez les messieurs payèrent un lourd tribut à cette première journée, tandis que chez les dames la plupart des favorites parvenaient à maintenir le cap.

Les chocs des quarts féminins
Malgré ce contexte ingrat propice à tous les naufrages, on retrouvait bien chez les dames les meilleures formations du moment qui à l’aube de ce 1er Mai allaient s’affronter en quarts. C’était d’abord les filles de l’Agly Fenouillèdes avec Jessica Barricault et Julie Soulatge déjà vues en demi finale du double à Rivesaltes qui associées à Cécile Dupuy frappaient un grand coup. Elles sortaient à 6 les tenantes du titre de Villeneuve de la Raho Emilie Chevalier et Babeth Suarez associée à Marie Routya, elle aussi titrée en 2016. Les 2 équipages de St Cyprien Maritime faisaient aussi sensation en pointant au départ de ces quarts. Si Martine Plaut ne pouvait franchir ce palier, Sandrine Avit, Elisabeth Martin et Nadine Gouteyroux provoquaient la deuxième onde de choc en écartant à 9 Pascale Rousseau, Anna Bella Forte et Manon Delpage (St Jean PDC).

Et 1 et 2 et 3 pour l’ABC
Et dans le dernier carré qui s’annonçait alors, Julie Nolibois Estelle Tolza et Loreleï Gabanou allaient sans décevoir tenir leur rang de favorites pour offrir à leur club de l’ABC Latour BE son troisième titre de la saison avec sans doute le plus beau celui des Emblèmes Fédéraux. Après avoir décimé à 1 les pourtant brillantes Jessica Barricault Julie Soulatge et Cécile Dupuy (Agly Fenouillèdes) elles accédaient à la finale pour un derby de proximité purement Illibérien, Elne vs Latour Bas Elne. Josephine Enes, Sylvie Dautriche et Claudie Guisquet tombeuses en demie des Maritimes de Sandrine Avit allaient jusqu’à la mi parcours tenir la corde 7/5 grâce aux tirs de rafle parfaitement dosés de Joséphine Enes auteure de nombreux carreaux. Il fallait que les filles de Latour Bas Elne s’emploient pleinement dans la dernière ligne droite pour d’abord revenir au score 8/7 puis passer devant 10/7. Et pourtant Sylvie Dautriche ne lâchait rien et ramenait le score dans une mène d’ajout à 9/10. Il fallait un superbe carreau distillé par Estelle Tolza pour desserrer enfin l’étau de leurs adversaires dans la dernière mène et laisser le soin à Julie Nolibois de conclure avec ses 2 boules.

Avaries en série
Les affres de la première journée provoquèrent chez les messieurs bon nombre d’avaries et autant de frustrations chez tous ceux qui entrevoyaient au bout de leur objectif le Drapeau 2018. Pas mal de déconvenues aussi parmi les plus gros contingents des clubs dont aucune de leurs équipes engagées ne parvinrent à franchir les 16èmes. Ce fut le cas pour Banyuls sur Mer avec 17 équipes au départ. Même sort pour Las Cobas de Perpignan avec15 équipes ; St Jean Pla de Corts 14 équipes ; Pétanque Montagne et Canet Marenda 13 équipes ou bien les locaux de Pia avec 12 équipes.

Bompas vire en tête
Fallait il y voir un signe avant coureur ou tout simplement la richesse de son effectif ? Toujours est il que Bompas seul club du département désormais inscrit en championnat national des clubs présentait quant à lui 3 équipes en 2ème journée, sans parler du combat fratricide ayant opposé en seizième Robineau à Giacone. De son côté l’Entente Baixas St Estève avec 18 formations au départ soit le plus gros effectif, comptait encore deux postulants sérieux, tout comme Toulouges. Tous les autres clubs dont Port Vendres, Rivesaltes, Salses, Argeles, Villeneuve de la Raho et le Barcarès n’avaient plus qu’une seule équipe rescapée.

Dernières surprises
Et parmi les formations toujours dans le coup, s’il avait encore fallu se risquer à un pronostic Yoann Robineau, Joël Peytavi et Christian Olmos qualifiés aux France la saison dernière dans cette même composition en auraient eu les faveurs. Sauf que le huitième leur fut fatal face aux Illois de Jérome Touron, Manuel Vasquez et Serge Attard que l’on voit de plus en plus tutoyer la ligne d’arrivée. Avec eux, sombraient aussi les Toulougiens de Bernard Fau, David Boyer et Martial Guillerm face à leur partenaire de club Michel Giner. L’on voyait bien aussi les Port-Vendrais de Patrick Pédragosa associé à Gilles Battle et Pierre Derueda battu en quarts à leur tour par Fabrice Llopis, Jean Claude Martiris et Gines Sanchez (Ponteilla)

Révélation Bompassencque
De surprises en surprises, le dernier carré qui s’afficha s’annonça des plus ouverts. Les Stéphanois de Daniel Rouah, Thibault Plaza et Eric Lavergne tombeurs des Ponteillanais de Fabrice Llopis à 11 semblant alors les mieux armés pour l’emporter. C’était sans compter sur la dernière équipe Bompassencque encore en lice Sébastien Caillis Henri Mascardo et Michel Baldo qui après s’être défait des Illois en quarts montaient en puissance pour écarter en demie Jean Noël Gonzalvez, Raphaël Valade et Christophe Médinilla eux aussi qualifiés aux France la saison dernière. Leur parcours se termina en apothéose lors de la finale bouclée en seulement 4 mènes sur un cinglant 13/0 face à des Stéphanois passés complètement à côté de leur partie. Si l’on ne présente plus Michel Baldo habitué des podiums, Sébastien Caillis pour une première à ce niveau fut sans aucun doute le plus performant et le plus régulier des tireurs. Mais la véritable révélation de ces Emblèmes 2018 est venue de l’ancien rugbyman Henri Mascardo. Celui qui est venu au sport pétanque il y a tout juste 4 ans sur les conseils avisés de Mourad Tirezgui pouvait exulter , plus guerrier que jamais en levant son premier drapeau.
Fiche Technique
Participation : 71 + 447 = 518 Triplettes
Graphique : Anne Marie David, Christian Corpetto, Cédric Fruité
Arbitres : Joël Methivier Didier Burgkam Roger Daluz Hervé Depoilly Jacques Lasseur Bernard Lefevre Bruno Guerard Lydie Gilles(stagiaire) .

Résultats
16èmes Emblèmes Fédéraux féminins
Participation : 71 /71 triplettes
Huitièmes
Martine Plaut (St Cyprien M) bat Annick Toupé Nadine Lambert Mithé Gomez ( Canet Pilou) à 12 ; Julie Nolibois (ABC Latour BE) bat Emilie Alvaro Karine Gironell Patricia Trivis (Ille) à 2 ; Sandrine Avit (St Cyprien M) bat Béatrice Nicol Monique Martin Amandine Cazes à 4 ; Pascale Rousseau (St Jean PDC) bat Mithé Campmajo Huguette Ferrari Renée Bataille (Canet Pilou) à 12 ; Jessica Barricault (Agly Fenouillèdes) bat Mandy Mention Sandrine Sea Phanh Sandrine Sanz (St Jean PDC) à 3 ; Babeth Suarez (Villeneuve DLR) bat Séverine Bosch Delphine Benitez Océane Onillon (Toulouges) à 9 ; Juliette Torrés (Ponteilla) bat Carine Vidal Séverine Sea Phanh Géraldine Padilla ( St Jean PDC) à 7 ; Josephine Enes (Elne) bat Nathalie Duroudier Marie Noëlle Blery Pierrette Grechet ( St Cyprien BJ) à 7
Quarts
Julie Nolibois (ABC Latour BE) bat Martine Plaut Roselyne Joussard Micheline Liegey (St Cyprien M) à 7 ; Sandrine Avit (St Cyprien M) bat Pascale Rousseau Manon Delpage Anna Bella Forte (St Jean PDC) à 9 ; Jessica Barricault (Agly Fenouillèdes) bat Babeth Suarez Emilie Chevalier Marie Routya (Villeneuve DLR) à 6 ; Josephine Enes (Elne) bat Juliette Torrés Elisabeth Savy Stéphanie Milliez (Ponteilla) à 0
Demies
Josephine Enes (Elne) bat Sandrine Avit Elisabeth Martin Nadine Gouteyroux (St Cyprien M) à 9 ; Julie Nolibois (ABC Latour BE) bat Jessica Barricault Julie Soulatge Cécile Dupuy (Agly Fenouillèdes) à 1
Finale
Julie Nolibois Estelle Tolza Loreleï Gabanou (ABC Latour BE) battent Josephine Enes Sylvie Dautriche Claudie Guisquet (Elne) à 9
Evolution du score : 0/2 ; 2/2 ; 2/5 ; 4/5 ; 5/5 ; 5/7 ; 8/7 ; 10/7 ; 10/9 ; 13/9

Qualifiées pour les France des 30 Juin et du 1er Juillet à Figeac (46) : Julie Nolibois Estelle Tolza Loreleï Gabanou (ABC Latour BE)

Qualifiées pour les régionaux du 20 Mai à Mende : Josephine Enes Sylvie Dautriche Claudie Guisquet (Elne) Jessica Barricault Julie Soulatge Cécile Dupuy (Agly Fenouillèdes) Sandrine Avit Elisabeth Martin Nadine Gouteyroux (St Cyprien M) Pascale Rousseau Manon Delpage Anna Bella Forte (St Jean PDC) Juliette Torrés Elisabeth Savy Stéphanie Milliez (Ponteilla) Babeth Suarez Emilie Chevalier Marie Routya (Villeneuve DLR)

Résultats
70èmes Emblèmes Fédéraux Masculins

Participation : 447 / 456 triplettes
Huitièmes
Jerome Touron (Ille) bat Yoann Robineau Christian Olmos Joël Peytavi (Bompas) à 11 ;
Joseph Gamiz (Villeneuve DLR) bat Philippe Taurynia Jean Philippe March Alexandre Martinez (Le Barcarès LB) à 2 ; Patrick Pédragosa (Port-Vendres) bat Michel Claudi François Moreno Thierry Rodriguez (Rivesaltes) à 3 ; Sébastien Caillis ( Bompas) bat Mohamed Bensalem Manuel Da Justa José Puertas (Argeles) à 1 ; Jean Noël Gonzalves (Entente Baixas St Estève) bat Olivier Bautista Jean Jacques Vidal Marc Rossi (Bompas) à 3 Thibault Plaza (St Estève PS) bat Frédéric Dersoir Arnaud Fouga Enzo Sert (Salses) à 1 ; Fabrice Llopis (Ponteilla) bat Karim Kebli Samuel Gonzalez Alain Desousa (Entente Baixas St Estève) à11 ; Michel Giner (Toulouges) bat Bernard Fau David Boyer Martial Guillerm (Toulouges) à 9.
Quarts
Jean Noël Gonzalves (Entente Baixas St Estève) bat Joseph Gamiz Guy Conforti Jhonny Routya (Villeneuve DLR) à 9 ; Thibault Plaza (St Estève PS) bat Michel Giner Marc et Michel Planas (Toulouges) à 9 ; Sébastien Caillis ( Bompas) bat Jerome Touron Serge Attard Manuel Vasquez (Ille) à 11 ; Fabrice Llopis (Ponteilla) bat Patrick Pédragosa Pierre Derueda Gilles Battle (Port-Vendres) à 10
Demies
Sébastien Caillis Henri Mascardo Michel Baldo ( Bompas) bat Jean Noël Gonzalves Christophe Médinilla Raphael Valade (Entente Baixas St Estève) à 7
Thibault Plaza Eric Lavergne Daniel Rouah (St Estève PS) bat Fabrice Llopis Jean Claude Martiris Gines Sanchez (Ponteilla) à 8
Finale
Sébastien Caillis Henri Mascardo Michel Baldo ( Bompas) battent Thibault Plaza Eric Lavergne Daniel Rouah (St Estève P.Stéphanoise) à 0
Evolution du score : 4/0 ; 7/0 ; 9/0 ; 13/0

Qualifiés pour les France des 1er et 2 Septembre à Strasbourg (67) : Sébastien Caillis Henri Mascardo Michel Baldo ( Bompas)

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom