Le Barcarès, Toulouges et St Martin bons pour les France

0
1209

Si les frondaisons du boulodrome stéphanois jouèrent parfaitement leur rôle de tonnelle à la provençale durant la première journée de ces finales départementales particulièrement ensoleillée elles ne purent rien sous les trombes d’eau du lendemain qui transformèrent les carrés d’honneur en pataugeoire peu compatible à la pratique et aux exigences du Jeu Provençal. Malgré ces conditions extrêmes et après une interruption de plus d’une heure les parties  décisives purent reprendre et aller jusqu’à leur terme sur les jeux encore praticables.

Hécatombe

Et pourtant tout avait bien commencé avec un nouveau record de participation à 71 triplettes histoire d’intégrer un petit peu plus le Jeu Provençal dans le PBD (Paysage Bouliste Départemental). Des conditions de jeu idéales qui n’évitèrent en rien les sorties de route prématurées et en cascade de nombreux favoris un statut qui dans cette discipline reste toujours on ne peut plus précaire. Il en fut ainsi pour les Port Vendrais des frères Pédragosa et Monio ceux de Moly, Venzal,  Lorenzelli ou de Derrion, Basso et Aznar. Les Toulougiens de Wauters Picas Thomas,  ceux d’Ayral Mestre Desvignes ou de Giner Gene Pastou, comme les Illibériens de Puignan les Argelésiens de Mollicone ou les Perpignanais d’Astruit. Un jeu de massacre qui allait se poursuivre encore lors de la deuxième journée avec l’élimination dés les huitièmes de Bacchin et Torrente (Toulouges) Marty (Port Vendres) ou Peytavi (St André) laissant ainsi la porte ouverte aux outsiders et à l’émergence de nouveaux talents.

La surprise Barcarèsienne

Peu ou pas connus dans le circuit du Provençal Stéphane Harel, François Forlini et Xavier Berteche de la Boule Barcarésienne allaient créer la plus grosse sensation de cette deuxième journée. Revenus du diable vauvert en huitièmes contre les Argelésiens de Patrick Gaillard alors qu’ils étaient menés 1/10 les Barcarésiens allaient encore s’imposer sur le fil en quart face aux coriaces Pradéens de Jean Marc Duchan , Philippe Navarro et Bruno Rouffia . S’ils cédèrent en demi finale face aux Toulougiens de David Boyer ils surent surtout se ressourcer et trouver en soi l’énergie nécessaire pour terminer en force la partie de la troisième place qu’il ne fallait pas perdre. Encore sous le choc de leur demie perdue à 11 les locaux d’Alain Corbi, Hervé Sanchez  et Serge Soule  eurent peut être quant à eux le tort de ne pas s’octroyer un temps de répit nécessaire avant de repartir bille en tête au combat face à des Barcarésiens qui les attendaient de pied ferme et qui ne leur concédèrent que les 2 premiers points de marque.

Toulouges vs Sorède choc des quarts

Sans souci jusque là les tenants du titre Bonnard Biset Cuffy déroulèrent leur savoir faire en quart face aux Toulougiens seuls rescapés de ces deux journées David Boyer Ludovic Chacon et Gines Sanchez jusqu’à les mener 9/2. Même si personne ne voyait revenir les Toulougiens ces derniers à l’énergie sauvaient 2 mènes de gagne avant de réduire point par point leur gros handicap. Mais les premières gouttes et l’orage  allait tout chambouler à la fois la physionomie du terrain et celle de la partie pour leur permettre de revenir à 10 partout avant une salutaire interruption décrétée par l’arbitre. La reprise avec l’accalmie allait définitivement sceller leur victoire et décupler toute leur énergie en demie face à  des  Barcarésiens  qui ne purent que regarder passer le convoi Toulougien lancé à pleine allure vers les France.

Gardiens du Temple

De leur côté Jean Marc Vigué Jean Marie Egido et Jacky Roger (St Martin) derniers des grands favoris encore en lice poursuivaient leur bonhomme de chemin. Ils maîtrisaient à 3 René Payrard (Agly Fenouillèdes) en huitième puis dominaient à 5 Dominique Péres (Amélie les Bains) en quart. Il leur fallut cependant jouer de tout leur savoir faire et de toute leur cohésion  pour se défaire à la « bonne » des Stéphanois battus seulement à 11 et qui sur un terrain des plus ingrats aurait tout aussi bien pu l’emporter. Avec cette nouvelle qualification Jean Marc Vigué Jean Marie Egido et Jacky Roger déjà vainqueurs en 2014 et détenteurs de l’un des plus beaux palmarès dans la discipline s’inscrivent à leur tour comme gardiens du temple St Martin et de ses traditions ancestrales toutes acquises au Jeu Provençal

 

Résultats Techniques

(Souvenir Pierrot Virgili)

Participation : 71 triplettes sur 75  inscrites
Arbitre : Jean Jacques Vidal ; Jacques Lasseur

Huitièmes
David Boyer (Toulouges) bat Joël Peytavi Brice Lenoir Christian Belzunces (ST André) à 4
Dominique Peres (Amélie Les Bains) bat  Laurent Vines, Fréderic Buisson, Hadi Hamidi (Thuir) à 8
Pascal Bonnard (Sorède)  bat Jacques Marty Thierry Segura Michel Molins (Port Vendres) à 7
Philippe Navarro (Conflent P) bat Bernard Fau Marc et Michel Planas (Toulouges) à 3
Nadia Llinares (Port-Vendres)  bat Christophe Bacchin, Patrick Branlant, Régis Chacon (Toulouges) à 5
Stephane Harel (Le Barcares) bat Patrick Gaillard Denis Gimenez David Bonnet (Argeles) à 10
Alain Corbi (St Esteve)  bat Ange Torrente Dominique Leonard Jean Christophe Coste (Toulouges) à 9
Jean Marie Egido (St Martin) bat René Payrard  Anthony Dupuy Frédéric Bosch (Agly F) à 3

Quarts
Stephane Harel  (Le Barcares) bat Philippe Navarro Bruno Rouffia Jean Marc Duchan (Conflent P) à 8
Jean Marie Egido  (St Martin) bat Dominique Peres Edward Peres Yves Cases (Amélie Les Bains) à 5
David Boyer (Toulouges) bat Michel Biset, Pascal Bonnard, Sébastien Cuffy  (Sorède) à 10  *
Alain Corbi (St Esteve)  bat Nadia Llinares, Thierry Lloret  Paul Sintes (P Vendres) à 1

Demi finales
Jean Marie Egido Jean marc Vigué Jacky Roger (St Martin) battent Alain Corbi Hervé Sanchez Serge Soule (St Esteve)  13/11
David Boyer, Ludovic Chacon, Genes Sanchez (Toulouges) battent Stephane Harel François Forlini Xavier Berteche (Le Barcares) 13/ 4

Barrage qualificatif
Stephane Harel François Forlini Xavier Berteche (Le Barcares) battent Alain Corbi Hervé Sanchez Serge Soule (St Esteve)  13/2

Qualifiés pour les France du 17 au 19 juin à Varennes sur l’Allier : Jean Marie Egido Jean marc Vigué Jacky Roger (St Martin) ; David Boyer, Ludovic Chacon, Genes Sanchez (Toulouges) ; Stephane Harel François Forlini Xavier Berteche (Le Barcares).

Qualifiés pour la Ligue des 28 et 29 mai à St Estève : Alain Corbi Hervé Sanchez Serge Soule (St Esteve) ; Michel Biset, Pascal Bonnard, Sébastien Cuffy  (Sorède) ; Nadia Llinares, Thierry Lloret  Paul Sintes (P Vendres) ; Dominique Peres Edward Peres Yves Cases (Amélie Les Bains) ; Philippe Navarro Bruno Rouffia Jean Marc Duchan (Conflent P) ; René Payrard  Anthony Dupuy Frédéric Bosch (Agly Fenouillèdes) ; Bernard Fau Marc et Michel Planas (Toulouges).

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom