Résultats France : Jeu Provençal Triplette à Castelnaudary

0
601

Le faux pas…
Les 3 équipes catalanes n’ont pu franchir le cap des seizièmes.

Castelnaudary morne plaine pour les équipes catalanes qui avec des fortunes diverses auront plutôt mal négocié ces championnats largement dominés une fois encore par les joueurs de Provence Alpes Côte d’Azur. Et avec ni plus ni moins que six équipes encore présentes en quarts de finales les Provençaux ont récupéré le titre qu’ils avaient laissé filer vers la Gironde l’année dernière.

Ayral de rien.
Alors que les poules de brassage avaient déjà laissé sur le carreau les Frères Pédragosa et Daniel Monio quarts de finalistes de la précédente édition, les Toulougiens Alain Mestre Alain Ayral Bernard Fau parvenaient malgré tout à s’en sortir pour jouer les 32èmes de finale.
Confrontés au Puy de Dôme de Philippe Cheneau, les Toulougiens subissaient dés l’entame pour être menés 6/10. Revenus à 10 partout, les Toulougiens se retrouvèrent alors en position idéale pour l’emporter dans la dernière ligne droite avec 2 points parterre et 2 boules à Alain Mestre pour voir venir contre 2 au tireur Auvergnat. Ce dernier perdait sa première boule et long sur sa deuxième bousculait le but pour retourner à son avantage une partie perdue et s’offrir 2 points de rapine. Désormais contraint de frapper double Alain Mestre sortit bien la première boule mais échoua sur son tir suivant.

Chacon confirme
Seule équipe présente en deuxième journée, les Toulougiens Ludovic Chacon Elvis Thomas et Philippe Navarro auront fait le job avant de mordre à leur tour la poussière rougeâtre du stabilisé Pierre De Coubertin. Opposés en 16èmes aux Alpes Maritimes de Patrice Conti (06), ils rendirent en effet une copie blanche. Dominés de bout en bout qu’ils furent par une équipe qui à l’inverse offrit une prestation quasi parfaite. Le fameux pas à franchir pour rejoindre les meilleures formations notamment sur ce type de surface sans difficulté technique où le volume de jeu et la régularité priment. On retiendra néanmoins leur première journée exemplaire qui les vit finir premiers d’une poule particulièrement relevée et leur victoire en 32èmes face à Serge Desarnaud Laurent Wauters et Fréderic Amoros l’une des meilleures formations audoises. Une performance qui les confirme malgré ce faux pas dans un statut d’outsiders tout en leur donnant une idée assez précise du chemin qui leur reste à parcourir pour rejoindre les têtes de séries. Des favoris bien présents en finale avec les Marseillais Julien Serrano et Olivier Domenge associés au Gardois Philippe Stievenard qui 18 ans après sa première couronne acquise ici même en terre Chaurienne n’a pu récidiver battus sur le fil du rasoir 11/13 par les Varois Cédric Girard Mickael Martini et Yohann Segui.

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom