Compte-rendu des Championnats de France Triplette à Fréjus

0
466

Les derniers gladiateurs.

Et si les arènes de Fréjus marquaient la fin d’une époque pour les gladiateurs du sport pétanque… Le temps peut être d’une nécessaire réflexion sur la fréquence des compétitions et des obligations de représentativité auxquelles ils sont astreints. Face au talent, au tempérament et surtout à la fraîcheur des Jessy Tessier, Cédric Lefoll, Kevin Prud’homme,  Bryan Faurel, Jeremy Fernandez  ou de l’étonnant Mickael Bonetto pour n’en citer que quelques uns, nos stars du moment ont semblé bien en deçà de leur meilleur rendement et pour certains quelque peu cramés au bout des deux journées de compétition.

T’as voulu voir Vesoul

Dans un dernier carré composé uniquement d’outsiders les joueurs de Vesoul (70) Georges Feltin, Kevin Prud’homme et Claudy Winter bien connu des pétanqueurs catalans ont fait voir et revoir Vesoul  à tous ceux avec qui,  ils ont croisé le fer. En quarts Pascal Miléi et ses voisins de la Saône et Loire (71)  tombeurs au tour précédent des champions en titre. En demie les révélations de la Seine Maritime (76) Yohan Cousin, Jessy Tessier, Cédric Lefoll tombeurs en quarts de Marco Foyot (63).Et tant pis si au terme d’une belle histoire ils ont privé les Bouches du Rhône de David Riviera, Jeremy Fernandez et Mickael Bonneto d’un titre que beaucoup de « fadas » s’étaient pris à espérer, quelques 40 ans après l’apogée des Calenzo, Rouvière et Lucchesi. Les Provençaux auront tout tenté pour y parvenir dans une finale à suspens où malgré la force de frappe de Mickael Bonetto et son impressionnante série de tirs au but; le dernier mot resta aux Vesuliens grâce au répondant de Kevin Prud’homme et plus globalement à une meilleure maîtrise à l’appoint.

Les Catalans dans tout ça…

Avec 1 soixante quatrième et 3 barrages à leur actif, ils finissent bien loin de l’emballage final. Ils peuvent aussi nourrir quelques légitimes regrets tant au vu de leurs prestations, ils  étaient largement en mesure de franchir ces paliers respectifs. Michel Giner, Marc et Michel Planas vainqueurs de leurs 2 parties de poule s’inclinaient au tour suivant à 10 contre les Girondins de Jackie Arenas avec 2 mènes de gagne oubliées. Romain Martinez, Mourad Tirezgui et Johnny Routya firent la course en tête contre Romain Fournié 8/2 puis 10/6 avant de céder sur 2 mènes. Même scénario en barrage contre les Côtes d’Armor. A quelques mètres de là  David Maille, Mickael Pages et Guillaume Clevy dominaient en 2ème partie Michel Hatchadourian sans pouvoir conclure. Idem en barrage où ils coinçaient à 8 face au Finistère après avoir mené 8/1. Philippe Navaro Max Colom et Cédric Mascle retrouvaient en barrage la Loire Atlantique qu’ils avaient battue à leur première partie. Malgré un bon départ 5/2, ils devaient en rester là oubliant une mène de break sans doute tournant de partie.

Les champions de France en Pays Catalan

Georges Feltin, Kevin Prud’homme et Claudy Winter ont marqué leur passage dans les PO   avec plusieurs victoires dans les Nationaux Catalans. Au Barcares en 2016 et 2017 dans cette même formation ou à Bompas en 2016 où Georges Feltin et Kevin Prud’homme étaient associés à Mathieu Gasparini.

SONY DSC

 

 

 

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom