Finale Jeu Provençal Doublettes 2023

0
1525

« Une de plus ! » pour les Pédra.

Tout au bout du  week-end Pascal, Patrick et Thierry Pédragosa ont confirmé leur immense talent mais aussi toute la longévité de leur domination sur le Jeu Provençal. Au point de rendre hésitant Thierry,  l’ainé des Frangins, en charge de la gestion mémorielle de leur palmarès lorsqu’on lui demanda le nombre de victoires obtenues ensemble dans les différents  championnats départementaux. Sans ambages  il nous répondit  « Une de plus ! ». Toujours est-il qu’avec toute l’humilité qui les caractérise, les Frères de La Côte signaient là, leur huitième qualification en doublette depuis le début des années 2000. Comptez en autant  en triplette  avec en prime depuis 2021 trois qualifications d’office  et consécutives  pour défendre leur titre de champion de France.

Une de plus mais certainement pas la dernière au vu de leur prestation haut de gamme après 3 journées intenses et  dans une finale disputée  durant un peu plus de 3h. On ajoutera à leur performance physique, leur haute tenue dans le plus pur respect de la discipline, des adversaires et du public resté encore nombreux  au-delà de 19h en ce lundi de Pâques, pour le seul plaisir de les voir évoluer. On a beau détenir trois titres de champions de France et disputer sans les galvauder les titres départementaux. C’est aussi cela la marque de fabrique des grands champions.

Port-Vendres et le Moulin à Vent bons pour les France
Avec 169 inscriptions soit 14 de plus que l’année dernière,  un nouveau cap aura sans doute été franchi dans l’engouement suscité par le Jeu Provençal. Effet porteur des triples champions Port-Vendrais ou impact promotionnel des France organisés successivement  à Cabestany et à Perpignan ? Toujours est-il que la quête en terrains susceptibles d’accueillir 80 jeux et plus, devient de plus en plus complexe pour les organisateurs et que le passage au « multi sites » s’avère désormais inéluctable.
Du Clos Banet à Saleilles.
Il aura donc fallu deux sites,  le stabilisé du Lycée Picasso au Clos Banet déjà trop petit et le boulodrome de Saleilles pour en permettre le déroulement. Et dans cet exercice de style obligeant les puristes au grand écart, entre terrains de glisse et gros gravier, il n’y eut pas de surprise. Seuls les meilleurs parvinrent au rendez vous des huitièmes, à une exception près cependant,  avec le tenant du titre Cédric Cazorla battu prématurément en 16ème de finale, Avec 3 équipes présentes à ce niveau Port-Vendres et Le Moulin à Vent prenaient déjà l’ascendant sur les autres clubs dont Canohès avec 2 équipes. Dans ce qui ressemblait déjà à une finale, les Pédra écartaient en 8èmes Régis Chacon et Christophe Bacchin à 6. Puis en quarts  ruinaient les derniers espoirs de St Martin en sortant à 5 Jacky Roger et Ludovic Grimont. Difficile de faire front face à la démonstration de force des frangins. Thierry intouchable à l’appoint avec des envois à plus de 15m, toujours dans la périphérie du but et Patrick faisant le job à l’appoint comme au tir sans fausse note auront su tenir tous leurs adversaires à distance. Même les chevronnés Olivier Pastou et Alain Mestre battus à 4 en demie qualificative pour les France,  ne purent rien y faire.

Ne « Coupet » pas.
De son côté la deuxième équipe du Moulin à Vent Elvis Thomas et Chritophe Aguilera ayant pu accéder aux demies faisait également forte impression. Après avoir sèchement écarté à 4 Brice Lenoir et Fabrice Bonnefoy (Canet Marenda) ils sortaient l’une des formations favorites Bernard Perez, Anthony Hagenbourger (Canohes) en quarts. Pour la partie directement qualificative au France, ils affrontaient les Pradéens de Jean Marc Duchan associé au jeune Mathis Coupet qui une fois encore mettait le nez à la fenêtre dans une discipline où il faisait pourtant ses premiers pas. Mais la marche face à Elvis Thomas l’un des plus régulier à l’appoint et Christophe Aguilera meilleur réalisateur au tir, était un peu trop haute. Sans démériter ils s’inclinaient ensuite à 11dans la petite finale après 3h25 de jeu face à Olivier Pastou et Alain Mestre (Moulin à Vent) trop contents de s’en sortir sans casse après deux mènes de gagne laissées à leurs adversaires.

Final de haut niveau
Avec pour enjeu le seul titre départemental, la finale opposant Port-Vendrais et Meuniers déjà qualifiés pour les France tint toutes ses promesses entre certainement les deux meilleures formations de cette compétition. Auteurs d’un départ pied au plancher  les Pédra faisaient la course en tête pour mener 7/2 puis 9/4 avant de se faire reprendre à 9/7. Face à Thierry impérial à l’appoint Christophe Aguilera réussit de son côté une impressionnante performance au tir avec une série de 8 frappes dont 3 carreaux sur 10 boules tirées. Un niveau de jeu particulièrement élevé qui à aucun moment n’eut à souffrir de la difficulté technique des terrains échappant pourtant aux standards de la discipline.

Fiche technique

Participation : 163 / 169 doublettes
Graphique : José Talon ; Raphael Rosas ; Claudine Chopin.
Arbitres : Jean Jacques Vidal ; Hervé Othily ; François Martinez.

Résultats

Huitièmes
Alain Mestre  (BAMoulin à vent) bat Franck Guiglion Patrick Rabouan (Ste Marie) à 8; Nicolas Recober  (Port-Vendres) bat Frederic Monedero Philippe Picas (St Nazaire) à 5 ; Jean Marc Duchan  (Prades) bat Bruno et Arnaud Bodiguel (Port-Vendres) à 3; Patrick Pedragosa (Port-Vendres) bat Christophe Bacchin Regis Chacon (Canohes) à 6 ; Alain Quartesan  (Pilou Canet) bat Llavanera Jean Louis Pierre Cortes (St Jean PDC) à 5 ; Christophe Aguilera (BA Moulin à Vent) bat Fabrice Bonnefoy Brice Lenoir (Canet Marenda) à 4 ; Bernard Perez (Canohes) bat Pierre Astruit Jean Pierre Aninat (BA Moulin à Vent ) à 5 ; Jacky Roger  (St Martin) bat Edward Peres Vivien Virgili (Palalda) à 3.

Quarts
Alain Mestre (BAMoulin à vent) bat Alain Quartesan Daniel Monio (Pilou Canet) à 6 ; Jean Marc Duchan (Prades) bat Nicolas Recober Jean Luc Megel (Port-Vendres) à 4 ; Patrick  Pedragosa (Port-Vendres) bat Jacky Roger Ludovic Grimont (St Martin) à 5 ; Christophe Aguilera  (BA Moulin à Vent) bat Bernard Perez Anthony Hagenbourger (Canohes) à 8.

Demies
Patrick Pedragosa (Port-Vendres) bat Alain Mestre Olivier Pastou (BAMoulin à vent) 13/ 4 ; Christophe Aguilera Elvis Thomas (BA Moulin à Vent) bat Jean Marc Duchan Mathis Coupet (Prades) 13/3.

Finale
Patrick et Thierry Pedragosa (Port-Vendres) battent Christophe Aguilera Elvis Thomas (BA Moulin à Vent) 11/9
Evolution du score : 0/1 ; 2/1 ; 2/2 ; 5/2 ; 7/2 ; X ; 7/4 ; 8/4 ; 9/4 ; 9/5 ; X ; 9/6 ; 9/7 ; 11/7
Temps de jeu : 3h10

Petite Finale
Alain Mestre Olivier Pastou (BAMoulin à vent) battent Jean Marc Duchan Mathis Coupet (Prades) à 11
Evolution du score : 0/1 ; 2/1 ; 6/1 ; 6/2 ; 6/4 ; 6/5 ; 6/7 ; 6/10 ; 9/10 ; 9/11 ; 11/11 ; 12/11 ; 13/11
Temps de jeu : 3h25

Barrages des perdants des quarts
Nicolas Recober Jean Luc Megel (Port-Vendres) battent Bernard Perez Anthony Hagenbourger (Canohes) 13/11

Qualifiés pour les Régionaux d’Occitanie les 10 et 11 juin à Auch (32) : Jean Marc Duchan Mathis Coupet (Prades) ; Nicolas Recober Jean Luc Megel (Port-Vendres) ; Jacky Roger Ludovic Grimont (St Martin).

Qualifiés pour les France des 1 , 2 et 3 Septembre à Briançon (05) : Patrick et Thierry Pedragosa (Port-Vendres) ; Christophe Aguilera Elvis Thomas (BA Moulin à Vent) ; Alain Mestre Olivier Pastou (BAMoulin à vent).