Présentation : 41èmes France doublette provençal à Palavas

0
423
SONY DSC

Ouvert aux Pétanqueurs.
3 formations catalanes sont engagées dans ces championnats qui s’annoncent comme des plus ouverts.

Après s’être fait une spécialité du sport Pétanque au Féminin avec un International qui du 27 au 30 juillet dernier a magistralement bouclé sa cinquième édition, l’ancien petit village de pêcheurs de Palavas les Flots est en passe de devenir l’un des phares de la planète boules. Et l’organisation des 41èmes championnats de France Doublette au Jeu Provençal s’inscrit parfaitement dans le rayonnement national et international voulu par le Président du club local Gilles Bonutti avec en perspective pour 2018 le championnat d’Europe féminin et le championnat de France des journalistes. Le boulodrome du Parc du Levant à quelques encablures du très symbolique musée Dubout fera donc le plein dès vendredi 25 jusqu’au dimanche 27 août des inconditionnels du Jeu Provençal, et bien sûr des curieux en tout genre venus voir évoluer les meilleurs spécialistes de la discipline.

Du lourd pour Egido et Bacchin
A bien y regarder et en comparaison avec celui des 2 autres équipes de la délégation Catalane, le tirage au sort aura semble t’il été un peu plus clément tout au moins sur le papier avec les sociétaires de l’Entente Baixas St Estève. En poule 32, Christophe Médinilla et Raphaël Valade affronteront d’abord la Côte d’Or (21) d’Arnaud Brianti et d’Eric Bortot puis en deuxième partie Sébastien Simon du Cher (18) ou les Limousins de Stéphane Crabanac. Pour les Toulougiens Christophe Bacchin et Régis Chacon, les choses s’annoncent plus compliquées dans la poule 8 avec comme entrée en matière rien de moins que Daniel Rizo (06) champion de France individuel 2005, finaliste de la Marseillaise 2002 et pas maladroit non plus à la longue où il est associé à Frédéric Bondil. La deuxième partie pas facile non plus mais à un degré moindre les opposera aux Clermontois de Jean Luc Chesnes (63) ou à Rudy Bertolissi de la Meuse (55).
Pas évident non plus pour les Perpignanais de St Martin Jean Marie Egido et Jean Marc Vigué
qui en poule 22 joueront en première partie Zoraya Salah et Malek Beznia champions d’Ile de France. Ils devront cependant monter en gamme dès leur deuxième partie avec en attente les Marseillais champions de France Sébastien Sarian et Romain Tambon qui l’année dernière à Quillan avaient régalé tout le monde ou un ton en dessous l’Indre et Loire (37) de Tony Grossi et Mickaël Chauvin.

Pétanqueurs à l’affût
En l’absence de ses habituelles têtes de séries ce sont les pétanqueurs à l’affût qui pourraient s’ouvrir opportunément quelques fenêtres de tir et plus particulièrement ceux qui côtoient de plus en plus nombreux et avec bonheur le Jeu Provençal .C’est le cas notamment de Christophe Trembleau et Julien Bua (Centre) souvent pas très loin du bout ; de Michel Loy (69) finaliste en 1991 ;des Franciliens Sylvain Pilewski et Didier Choupay (IdF) finalistes en triplettes l’année dernière ; du jeune espoir Dylan Djoukitch (47) ; de Jean Michel Puccinelli (83) ou de Wilfrid Chapelan (69) l’un des rares à avoir pu s’offrir la même année un titre dans les deux disciplines. Alors même si les puristes peuvent compter en plus des champions en titre sur Fabrice Rouvin et Martial Fauquet (Paca), les Gardois titrés en 2015 Sébastien Romero et Fabien Ripert (30); les Alpins de Jean Paul Capelle et Terry Prouven (04) comme des Vauclusiens Jean Louis Flores et Gérard Poujol (84) l’emballage final pour le titre s’annonce malgré tout comme des plus ouverts.

Valade et Médinilla
Bacchin et Chacon

Écrire une réponse

Merci d'entrer votre commentaire!
Merci d'écrire votre nom